Hornets

Les Hornets songent à inclure Nicolas Batum dans un trade : un peu violent pour Nico, mais est-ce vraiment surprenant

Nicolas Batum

Quand t’apprends qu’on veut se débarrasser de toi.

Source Image : France TV

Nicolas Batum ne semble plus en odeur de sainteté du côté de la Caroline du Nord. Les Hornets sont actuellement dans une position financière et sportive délicate et un transfert de l’ailier (droit) français pourrait débloquer la situation pour la franchise de Jojo.

Que ça fait mal au cœur à dire quand c’est un compatriote qui est concerné, mais il ne faut pas se voiler la face : Nicolas Batum possède aujourd’hui l’un des pires contrats de la Ligue toute entière. Actuellement plus gros salaire de sa franchise avec 25 millions de dollars gagnés sur la saison en cours et la suivante auxquels s’ajoutent une player option à 27 millions pour la saison 2020-21, Batman n’a en aucun cas le rendement pour justifier son salaire. Avec 9 points, 5 rebonds et 3,4 passes par match, l’ancien du Mans affiche sa pire ligne statistique depuis sa saison rookie, il y a maintenant dix ans. Une production loin d’être suffisante quand on est payé comme un All-Star. A titre de comparaison, même si celle-ci n’est pas forcément pertinente au vu de l’âge différent des deux joueurs, Anthony Davis gagne à peine 1 million de dollars de plus que Nico cette saison. Et on ne veut pas retourner le couteau dans la plaie mais à l’heure actuelle, Kemba Walker gagne deux fois moins que son lieutenant… Avec un tel contrat, les finances de Charlotte apparaissent comme bouchées alors que la franchise est en pleine année contractuelle de son franchise player : Mike va devoir donner la camion de la Brinks à son meneur et ça pourrait être compliqué avec le Frenchy dans les pattes.

En plus de l’aspect financier, il faut aussi prendre en compte la situation sportive de Charlotte. Actuellement accrochés à la septième place de la Conférence Est et en bonne position pour disputer les Playoffs, les Frelons semblent avoir atteint le plafond maximum de cet effectif. Quel projet donc pour Mitch Kupchak, qui ne semble pas avoir envie de laisser son équipe stagner dans le milieu de tableau comme c’est le cas depuis maintenant quatre saisons. Et pour éviter de rester une équipe moyenne, l’ajout d’un nouvel All-Star semble indispensable. C’est dans ce cas de figure que les rumeurs autour d’un échange avec Washington sont apparues. En effet, les Wizards étant désormais ok pour se débarrasser de n’importe qui, un échange entre Bradley Beal et notre Frenchy a ainsi été évoqué. Les deux joueurs possédant un contrat similaire, il semble tout de même difficile d’envisager les hommes de la Maison Blanche accepter un tel deal mais nous ne sommes jamais au bout de nos surprises avec le grand et vénérable (non) Ernie Grunfeld. Une autre possibilité a aussi été évoquée avec l’intérêt apparemment porté par les Kings pour Batum. Sacramento étant en quête d’un poste 3, on voit quand même mal le management de Charlotte accepter seulement des contrats expirants puisque c’est tout ce que peuvent offrir les Kings. Une vraie galère donc pour monter un trade potable d’autant plus que Kupchak chercherait à bouger dans le même temps l’aussi toxique contrat de Bismack Biyombo. Et pour faciliter un échange, les deux rejetés de Caroline du Nord pourraient être apparemment accompagnés par Frank The Tank Kaminsky. On voit pas trop en quoi ça aiderait mais bon, après tout pourquoi pas.

Les Hornets sont désespérés à l’idée de transférer Nicolas Batum, et on a nous-même un petit pincement au cœur en écrivant cette phrase parce qu’on sait que Batman est capable de mieux et on espère évidemment qu’il va rebondir à Charlotte ou ailleurs. En attendant son avenir va rester flou jusqu’à la trade deadline. Un petit mois à patienter donc, et on en saura sûrement plus.

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top