News NBA

James Harden et Giannis Antetokounmpo nommés joueurs du mois de décembre : aucune discussion possible, aucune on a dit

James Harden

Prévisible, mais tellement mérité !

Source image : NBA League Pass

On continue avec les récompenses du mois de décembre. Après les coachs, la NBA vient de dévoiler les joueurs qui ont été honorés pour leur grosse fin d’année 2018. A l’Ouest, c’est évidemment James Harden qui rafle la mise, tandis que Giannis Antetokounmpo fait le doublé à l’Est. 

Pendant une grande partie du mois de décembre, Paul George était le grand favori pour remporter cette récompense au sein de la Conférence Ouest. L’ailier d’Oklahoma City a accumulé les performances de folie, ce qui lui a notamment permis de s’incruster dans la discussion du MVP. Et puis James Harden a pris feu, comme jamais auparavant. 36,4 points, 5,9 rebonds, 7,9 caviars et 1,8 interception, avec notamment un taux de réussite de 41,3 % du parking (5,2 tirs primés réussis par match !). Voici ses moyennes sur le mois. Are you fucking kidding me ? Au total, il a planté 40 pions à six reprises sur la période, dont quatre fois de suite pour terminer 2018 en beauté. Il a également atteint la barre des 50, tout en y ajoutant trois triple-doubles. Enfin, le barbu en a profité aussi pour inscrire son nom dans le livre des records de la NBA. Bref, c’est du all-time et la ligue ne pouvait pas passer à côté de ses exploits, surtout au vu des excellents résultats de Houston. En effet, les Rockets ont remporté 11 matchs sur 15 et ont ainsi réalisé une remontée fantastique à l’Ouest, eux qui squattent aujourd’hui la quatrième place de leur conférence. C’est la sixième fois de sa carrière que le barbu remporte cette récompense, toujours sous le maillot des Fusées.

L’autre joueur récompensé pour le mois de décembre, c’est donc Giannis Antetokounmpo. Ses statistiques sont moins impressionnantes en terme de scoring mais il a quand même bien rempli les box scores. Sur la période, le Greek Freak a tourné à 25,6 points, 12,5 rebonds, 6,2 passes décisives, 1,9 contre et 1,2 interception, le tout à 60,3 % de réussite au tir. Il a notamment scoré au moins 30 points dans sept rencontres, incluant six double-doubles, un triple-double et un record en carrière. Le 14 décembre dernier, Antetokounmpo a en effet planté pas moins de 44 pions dans la tronche des Cavaliers. Sur le plan collectif, il a guidé son équipe de Milwaukee vers 10 victoires en 14 matchs, permettant ainsi aux Bucks de reprendre le trône de la Conférence Est avec un bilan global de 25-10 au 31 décembre. C’est donc archi-mérité pour Giannis, qui remporte cette récompense pour la troisième fois de sa carrière et pour la deuxième fois de suite puisqu’il avait déjà été honoré en novembre. En d’autres termes, le Greek Freak règne sur l’Est de la NBA, comme le montrent d’ailleurs les premiers résultats des votes pour le All-Star Game.

En dominant de la sorte dans leur conférence respective, James Harden et Giannis Antetokounmpo ont logiquement été récompensés et font aujourd’hui partie des grands favoris pour remporter le titre de MVP. Des monstres, tout simplement.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top