Rockets

Preview Warriors – Rockets : en feu, James Harden débarque dans la baie pour conquérir l’Oracle Arena

harden draymond

Le barbu et les Fusées sont inarrêtables en ce moment, mais les Warriors voudront montrer qui est le patron.

Source image : YouTube

Si le main event de la soirée se déroulera évidemment du côté de San Antonio avec le retour de Kawhi Leonard dans le Texas, il y a d’autres retrouvailles qu’il faudra suivre de près. Adversaires en Finales de Conférence l’an passé, les Warriors et les Rockets se donnent rendez-vous cette nuit à l’Oracle Arena. Un duel qui promet entre le double champion en titre et une équipe de Houston qui cartonne sous l’impulsion de l’énorme James Harden.

50, 32, 47, 35, 35, 39, 41, 45, 41, 43. Non, ce ne sont pas les numéros des deux derniers tirages du loto mais bien le nombre de points inscrits par James Harden lors des dix derniers matchs de Houston. 408 pions au total, soit une moyenne irréelle de 40,8 par rencontre ! Grâce à cette série fabuleuse, le barbu est rentré dans l’histoire en mettant à jour le livre des records NBA. Il est devenu le premier joueur à enchaîner huit matchs de suite avec au moins 35 points et cinq passes décisives, effaçant ainsi des tablettes le grand Oscar Robertson qui était resté bloqué à sept à deux reprises. Autre record, égalé cette fois-ci, celui de Stephen Curry pour le plus nombre de rencontres consécutives avec au moins cinq tirs du parking réussis. Comme Steph, Harden en est à sept, et il aura donc l’occasion de dépasser le sniper des Warriors cette nuit, dans sa propre salle. Voici le genre d’opportunité qui ne se présente pas deux fois. Enfin, ce n’est pas un record mais c’est peut-être la stat qui parle le plus, l’arrière des Fusées est devenu seulement le troisième joueur au cours des 30 dernières années à marquer 400 points en l’espace de dix matchs. Les deux autres ? Michael Jordan et Kobe Bryant. Ça vous montre un peu l’ampleur des exploits du barbu. Et le plus important dans tout ça, c’est qu’Harden parvient à porter son équipe vers les hauteurs de la Conférence Ouest, puisque les Rockets sont aujourd’hui quatrièmes (avec un bilan de 21-15) après avoir remporté dix de leurs onze dernières confrontations. Parmi les victimes, on retrouve notamment le Thunder, les Celtics, les Spurs, les Blazers et les Lakers. Les Warriors sont-ils les prochains sur la liste ?

Vu la forme actuelle de James Harden et des Fusées, on se dit que c’est loin d’être impossible, même sans Chris Paul et probablement Eric Gordon. Les Warriors soufflent le chaud et le froid cette saison et ils sont plusieurs fois passés au travers devant leur public de l’Oracle Arena. Une défaite de 23 points contre Milwaukee début novembre, -28 face à Oklahoma City deux semaines plus tard, -20 contre des Raptors privés de Kawhi Leonard à la mi-décembre, ou encore 26 unités dans les gencives face aux Lakers à Noël, avec un LeBron James qui se blesse pendant la rencontre. Ce genre de contre-performance à la maison, ça fait tache. Mais dans le même temps, on se dit aussi que les Warriors sont capables d’enclencher le mode rouleau compresseur à tout moment, surtout face à un rival comme Houston qui avait largement battu Golden State le 15 novembre dernier, soit seulement trois jours après la fameuse embrouille entre Kevin Durant et Draymond Green. Les Dubs restent d’ailleurs sur deux victoires d’affilée on the road, dont une belle du côté de Portland grâce à un Klay Thompson retrouvé. Enfin au complet (si l’on excepte l’absence de DeMarcus Cousins), les Warriors auront à cœur de montrer à James Harden et sa bande qu’ils restent les patrons à l’Ouest.

Le barbu va-t-il continuer son festival dans la Bay Area ? Les Dubs vont-ils ramener les Fusées brutalement sur Terre ?  Draymond va-t-il péter un plomb ? Rendez-vous à partir de 4h30 pour obtenir les réponses à ces questions. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top