Lakers

LeBron James affronte les Warriors avec ses Lakers : le moment idéal pour envoyer un message fort ?

lebron james

Mode cyborg activé ce soir pour LeBron ?

Source image : NBA League Pass

Ce soir, à Oakland, c’est un main event entre Warriors et Lakers qui va rassembler le gratin de la planète basket. LeBron James en déplacement chez Curry, KD et compagnie, l’occasion pourrait mériter une grosse série d’actions.

Et quand on parle d’actions, on ne fait évidemment pas référence à un dunk, à un contre, ou à des propos qui vont marquer le grand public. Non, ce n’est pas de ça dont il est question. Après avoir buté et buté et buté face à Golden State lors des récentes Finales NBA, LeBron a décidé de changer de rive et de s’attaquer directement aux Dubs dans leur propre conférence. Tant pis pour le repos à l’Est, direction la jungle de l’Ouest et des Lakers en manque de shine ces dernières années. L’objectif ? Remporter un titre le plus vite possible, s’il est dans le viseur, mais surtout préparer la suite : l’après-Warriors, comme cela se susurre dans les coulisses de la NBA en ce moment. Car oui, embrouille entre Kevin Durant et Draymond Green ou pas, bonnes déclarations de Stephen Curry ou pas, problèmes de dos de Steve Kerr ou pas, renégociation contractuelle de Klay Thompson ou pas, on est bien dans un virage majeur de l’histoire des Dubs et de la Ligue, puisque la dynastie Warriors pourrait être chamboulée à partir de l’été prochain. Entre la free agency de KD et les prolongations qui vont venir pour le duo Klay-Dray, sans parler de la compétition qui va vouloir elle-même faire chuter Golden State en créant de nouvelles énormes cylindrées, on pourrait actuellement observer les derniers mois de la Dub Nation surpuissante, celle qui roule sur notre sport depuis fort longtemps. Et s’il y en a bien un qui est conscient de cela, s’il y en a bien un qui prépare la suite en essayant de se placer au bon endroit au bon moment, c’est lui.

LeBron.

Alors comme ça, les Lakers seraient dores et déjà devant des équipes comme le Thunder, les Nuggets ou autres, pour prendre la future relève à l’Ouest ? Alors comme ça, on dit qu’il ne reste que quelques mois à Golden State et puis zou ? Non, évidemment, c’est plus compliqué que cela. Mais LBJ n’a pas non plus choisi Los Angeles pour sa météo et ses spots de surf. Entouré par une armée de conseillers et soutenu par un management qui validera chacune de ses demandes, le King sent l’odeur de la transition et veut se ramener en premier, au bon endroit, au bon moment. On l’a d’ailleurs vu sur ce mois de décembre avec un feuilleton Anthony Davis qui ne fait que commencer, on doit poser la question dès aujourd’hui. Si Kevin Durant (par exemple) part l’été prochain et les Lakers récupèrent l’intérieur de New Orleans, comment ne pas mettre la franchise aux 16 titres dans les favoris pour accrocher une 17ème bannière ? On suppose, on théorise, on s’avance dans un flou certain, mais LeBron en fait de même. Et il sait que s’il doit parier sur un scénario, c’est aussi celui-là. D’où l’importance, même s’il ne s’agit que de saison régulière, du match de ce soir. Il n’est pas question que de Noël, de retrouvailles avec les Warriors, ou de confrontation entre monstres de la Division Pacifique. Ce soir, à Oakland, il est aussi question de message à envoyer. De la part de Lakers qui veulent prendre la relève, qui veulent récupérer le trône de l’Ouest et de la NBA si Golden State ose lever un orteil dans les mois à venir. De la part d’un joueur qui, en fêtant bientôt ses 34 ans, n’aura pas 150 Christmas Games restants dans sa carrière. De la part de coéquipiers qui, s’ils ont encore du chemin à faire pour installer L.A. tout en haut de la pyramide, ont envie de montrer aux Monstars d’en face qu’il y a de quoi avoir peur en mai prochain.

Oui, cette nuit à Oakland, il y a bien plus qu’un match à jouer. Il y a un texto à envoyer aux Warriors, quel qu’il soit. Popcorn, téloche, tout le monde est prêt : à LeBron de dicter le futur script à l’Ouest.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top