Spurs

Preview Spurs – Lakers : après leur avoir mis la tête dans le sable à la maison, LeBron se déplace pour pisser dans le bac

LeBron

Mais où vont aller ces deux gros poings ? Hum.

source image : nba league pass

Comme souvent lors d’un match avec LeBron James, mercredi soir, pendant l’intégralité du quatrième quart temps, les seuls mots qui sont sorti de notre bouche étaient : mais noooon ! Le mec a littéralement marché sur toute l’équipe des Spurs avec 42 points et des tirs clutchs de partout. Sa performance a mis en lumière la faiblesse défensive des hommes de Gregg Popovich. Se prendre une fessé par le King, ça arrive aux meilleurs, tendre les fesses, ça n’arrive qu’à Toronto. Un air canadien dans le Texas ce soir ? 

Il est temps de se réveiller à San Antonio. Sans déconner, les résultats de l’équipe commencent à faire peur. Les hommes de Gregg Popovich avaient pourtant réalisé une très bonne saison l’année dernière compte tenu de l’absence de Kawhi Leonard. Mais cet été, avec les départs de Tony Parker et de Manu Ginobili et les blessures en début de saison de Dejante Murray, Derrick White et de Pau Gasol, les Spurs ressemblent de plus en plus à une team de grabataires. Alors que la plupart des joueurs sont jeunes en plus, mais que voulez-vous, on ne se refait pas. L’arrivée de DeMar Derozan n’a pas réussi à apporter le coup de fouet dont cet effectif a besoin. Le natif de Compton fait ses stats mais il est encore beaucoup trop irrégulier sur le plan défensif. En attaque, on soupçonne le coach d’avoir une demi-molle quand on voit que le joueur ne prend toujours pas de 3-points. Ils étaient fait pour s’entendre ces deux-là. En tout cas, il s’agirait de se ressaisir, car les Texans n’ont déjà plus le droit à l’erreur. Quatorzièmes de l’Ouest, quatre défaites en cinq matchs et des écarts de 30 points même contre des équipes très médiocres comme les Rockets, ce n’est plus possible. Assiste-t-on à la fin des Spurs ? On ne l’espère pas. En tout cas, si LeBron peut commencer à creuser la tombe dès ce soir, il ne va pas se gêner.

Au vu de la mixtape balancé par le king mercredi soir aux Staples Center, et la défense plus que douteuse de Rudy Gay sur sa personne, on a du mal à croire que la victoire va échapper aux Lakers ce soir. Mais ces derniers peuvent être surprenants et irréguliers. La preuve, il se dit que Carmelo Anthony pourrait rejoindre l’équipe dans les prochaines semaines. Pour les Spurs, ce serait pratique qu’il puisse jouer dès ce soir afin que LaMarcus Aldridge puisse enfer s’amuser en attaque. On attend des hommes de Luke Walton un match sérieux et appliqués parce qu’en face, les Spurs devraient logiquement être morts de faim, s’il leur reste encore des dents. Ils ont d’ailleurs plutôt intérêt à l’être s’ils ne veulent pas que Pop ressorte le talc. Sur les douze fois ou LMA a scoré 20 points ou plus, les éperons ont gagné dix fois, et on rappelle qu’il n’ont remporté que… 1onze matchs cette année. L’irrégularité de l’ailier fort, capable du meilleur comme du pire, (ceux qui l’ont pris en TTFL savent), est ainsi symptomatique de la forme générale de l’effectif. En 2017, il avait pratiquement qualifié sa team en Playoffs tout seul, cette saison, alors qu’il a du soutien en la personne de DeMar DeRozan, il est incapable d’avoir de l’influence dans le jeu. Qui a dit trop vieux ?

Sortez les mouchoirs pour essuyer les larmes texanes et la calculette pour noter les stats de LeBron James qui semble être gérontophile quand il croise des vieux sur sa route. Il va y avoir du sang cette nuit à 2h30 du mat. C’est pas qu’on déteste voir un adulte taper des retraités hein, mais ce serait bien que les Spurs (se) défendent un minimum sur le meilleur joueur de la ligue. On peut pas le prendre en TTFL tous les jours nous.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top