Pistons

Preview Pistons – Sixers : grand seigneur, Joel Embiid laisse son fils adoptif victimiser sa raquette ce soir

Joel Embiid

Les retrouvailles père/fils devront attendre.

Source image : Bleacher Report / youtube

Ce soir, Detroit accueille la troisième rencontre de la saison entre les Pistons et les Sixers. Alors que les deux premiers volets ont connu leur lot de drama et de trashtalking, on a hâte de découvrir ce que nous réserve ce troisième volet. Réponse à la Little Caesars Arena à partir de 1h du matin. 

Ce qui est bien cette saison devant un Detroit – Philly, c’est qu’on ne s’emmerde jamais. Deux matchs, deux duels épiques conclus par une victoire de chaque côté, balle au centre. Bien sûr, ce qui nous fait kiffer en premier c’est le fight entre Dédé et Jojo : tout ça pour une bisbille sur les réseaux sociaux. Le natif de Yaoundé a confirmé qu’il détenait non pas du mobilier mais, une centaine de buildings dans la tête de son rival en plus d’un titre de paternité sur toute sa descendance. Son premier récital a toutefois été gâché par un troisième larron, un certain Blake Griffin. The Quake avait fait la totale aux Sixers lors de leur venue le 23 octobre, plantant 50 points dont le panier de la gagne au bout de la prolongation : un souvenir que Jojo et ses potes voudront sans doute effacer de leur mémoire, eux qui avaient mené pendant presque tout le match avant de craquer dans les derniers instants. La revanche ne s’était pas fait attendre et dix jours plus tard les Sixers prenaient leur revanche au Wells Fargo Center derrière un Embiid à 39 points 17 rebonds dont 18/23 aux lancer francs, bien aidé par un Drummond sorti rapidement pour cause de fautes.

On prend les mêmes et on recommence ? Pas vraiment… Entre temps, Jimmy Buckets a posé ses valises dans la cité de l’amour fraternel et les victoires s’enchaînent, même si l’équipe apprend encore à jouer ensemble, ce qui cause toujours un peu de déchet. Joel Embiid, notamment, ne traverse pas la meilleur passe. Cela tombe bien, ce soir le camerounais est OUT ! Le pivot des Pistons aura donc toute liberté pour dépecer la raquette que les Sixers oseront lui opposer. On vous le donne en mille : un Drummond contre Jojo certainement pas mais Dédé contre Amir Johnson, il est temps de foncer dans vos decks, surtout à domicile. Après des semaines à se faire chambrer par tous les fans possibles et imaginables, le géant des Pistons va pouvoir victimiser les petits copains de son meilleur bourreau, assis en costume trois pièce sur le banc. On aurait bien aimé avoir le troisième épisode des retrouvailles père/fils mais ne vous inquiétez pas, les deux équipes se retrouvent dans trois jours à Philadelphie, avec on l’espère, un vrai adversaire à l’intérieur. Avant ça, si vous voulez voir massacre à la tronçonneuse version basket, ce sera ce soir dans la raquette de Detroit.

En début de journée, on vous aurait sûrement dit que ce choc serait intense et plein de trashtalking mais l’absence de dernière minute d’Embiid gâche en partie la fête. On ne voit désormais pas qui peut arrêter la doublette d’intérieur des Pistons, qui devrait s’en donner à cœur joie, en attendant l’épisode 4 de « y-a-t-il du mobilier dans la tête d’Andre » ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top