Bulls

Jim Boylen est le nouveau coach des Bulls et c’est parti pour durer : mince, qui a encore savonné la planche ?

Meme tu peux pas

Pas besoin de faire exprès de perdre si tu changes de coach en plein milieu de saison.

Source image : youtube

Ce n’est qu’un au revoir Fred Hoiberg, ce n’est qu’un au revoir… Ouais enfin peut-être qu’on ne le reverra plus du tout quand même. Son bilan aux Bulls ne parle pas pour lui et son charisme de légumineuse encore moins. C’est donc son assistant qui a pris sa place et d’après la franchise, ce n’est pas que pour faire de l’interim. On ne leur ferait pas confiance si on était toi Jim.

Notre rédaction, habituée à traiter du sujet brûlant, a déjà pondu un papier hier sur le timing absolument immonde de cette éviction. Mais c’est vrai que l’on attendait le détail croustillant en plus, la petite carotte qui ne sort dans les médias habituellement que dans les jours qui suivent. Et bien on l’a eu ! Apparemment, Fred Hoiberg se serait pointé à l’entrainement des Bulls et aurait commencé à le mettre en place sans savoir qu’il était déjà viré. C’est gênant… En tout cas, cela nous confirme désormais que la direction de Chicago, en plus d’être une belle bande de rigolos, n’avait pas du tout prémédité sa décision. Une petite soirée arrosé en trop et au milieu du douzième pastaga : « Hey Jean-Mi, tu veux pas qu’on vire Fred, il m’emmerde ce légume… », la belle affaire. Bref, ceci étant dit, intéressons nous aux autres informations que nous avons sur ce remplacement. D’après John Paxson dont les propos ont été relayés par NBC Sports, la franchise souhaiterait conserver l’assistant coach.

« Nous voulons que Jim soit notre coach la saison prochaine. Il le sera, car il a le potentiel pour être un très bon coach. »

Mais alors, si vous vous vouliez qu’il soit votre coach pour la saison prochaine, pourquoi n’avez vous pas attendu ! Pardon, on s’énerve encore mais ce n’est quand même pas évident. Le tank était si bien lancé. les Bulls avaient même réussi à trouver un coach qui ne faisait même pas exprès de perdre, ce qui est une aubaine. Tant pis, John Paxson et Gar Forman ont décidé de faire de Jim Boylen leur entraîneur pour les années à venir, ce qui est une surprise en soi car il nous semble qu’il y a des candidats potentiellement bien plus intéressants. Mais c’est vrai qu’en ce moment, la mode est à la continuité. Continuons donc à être nuls, n’est ce pas ? Apparemment, au-delà des résultats, c’est le style de jeu qui ne convenait pas aux dirigeants. Et ça on peut difficilement le comprendre. Quel style de jeu ? Les Bulls étaient tout simplement mauvais, et ils avaient raison de l’être. Si on veut virer un coach, à moins qu’il se soit passé quelque chose de grave, on attend l’été afin de pouvoir construire. Maintenant, le tank est toujours lancé, mais en plus, les jeunes joueurs de l’équipe doivent s’habituer à évoluer dans une franchise instable. Un petit paradis.

Restera, restera pas ? Dans tous les cas, il ne sert à rien de faire confiance aux dirigeants des Bulls qui, depuis plusieurs années, font et défont leur équipe n’importe comment. Jim Boylen est un assistant très réputé, et peut-être que son travail sera à la hauteur des attentes. Mais tout de même, le timing est si dégueulasse, si imprévu, qu’on doute qu’il soit là pour du long terme.

Source texte : NBA.com via NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top