Pistons

Preview Pistons – Thunder : gros choc entre deux équipes en grande forme, et objectif première place pour OKC

Blake Griffin andre drummond pistons- pari

Les deux géants de Detroit vont avoir à qui parler ce soir.

Source image : NBA League Pass

Belle affiche ce soir à la Little Caesars Arena de Detroit où les Pistons reçoivent OKC. Si les projecteurs devraient être tournés vers le choc Toronto – Denver, cette rencontre ne manquera pas d’intérêt pour deux des équipes les plus victorieuses du moment avec notamment de beaux duels dans la raquette. Début du match vers 1h08 du matin, à peu près.

Alors oui, on se doute que la plupart des fans voudront plutôt regarder plus au nord avec le choc entre les leaders des deux conférences mais très clairement, il y aura une autre affiche de qualité ce soir avec cette rencontre entre Detroit et Oklahoma City. On n’en parle pas assez mais il s’agit de deux des équipes qui remportent le plus de matchs ces temps-ci avec les Raptors : 14 victoires en 17 matchs pour OKC et 9 succès sur 11 côté Detroit. Si chacune de ces équipes a connu un début de saison moyen, elles ont enfin passé la seconde et grimpent au classement au point de viser la première place pour l’une et la seconde pour l’autre, ce qui serait une sacré performance si la saison devait se terminer ainsi. On fait le point sur chacune en commençant par Motor City.

Qu’il semble loin le temps où Stan Van Gundy, dit moustache, essayait de faire de cette équipe des Pistons une énième version de son Orlando 2009. Après quatre ans à frôler la huitième place, tantôt au-dessus et souvent en-dessous, la direction a pris la décision de remercier son ancien coach et de sauter sur l’opportunité de recruter Dwane Casey, nouvellement Coach de l’année et viré dans la foulée, à croire que l’un s’accompagne souvent de l’autre. Depuis, tout semble aller pour le mieux pour les Pistons, qui sont confortablement installés à la quatrième place à l’est, et même à directe portée de la deuxième place puisqu’ils n’ont que deux victoires de moins que les Bucks. Et pourtant, c’est peu dire si on ne fait pas attention à cette équipe, la faute sans doute à un manque de hype, de joueurs clinquants et un style de jeu qui n’est certes pas flamboyant mais qui reste efficace. En arrivant à Detroit, Dwane Casey a clairement compris que son équipe devait tourner autour de sa colonne vertébrale Griffin – Drummond et les intérieurs compilent généralement du 50 points, 25 rebonds à eux deux, un apport non négligeable pour l’équipe. Si Dédé Drummond continue a jouer les aspirateurs à rebonds et à sortir les 20/20, au point de chasser le record de Kevin Love en la matière, c’est plutôt la métamorphose de « Quake » qui est intéressante. Autorisé à porter le ballon à la façon d’un point guard, comme peut le faire un Giannis à Milwaukee ou Ben Simmons à Philadelphie, le joueur semble être la nouvelle plaque tournante de l’équipe. Une possession sur deux lui arrive en main et sa vision du jeu, qui a largement progressé ces dernières années, lui permet de servir ses coéquipiers dans de bonnes conditions, lui permettant de jouer sur trois tableaux avec ses 25 points, 9 rebonds et 5 passes de moyenne. Il sera encore indispensable ce soir contre OKC.

Le Thunder, de son côté, s’est totalement relevé de ses quatre défaites inaugurales au point d’avoir le meilleur bilan de la ligue sur les 17 derniers matchs ! Néanmoins, et si l’on s’intéresse de près au calendrier du Thunder, on remarque que ce dernier leur a été plutôt favorable : trois rencontres contre Phoenix, deux contre Cleveland, deux contre Sacramento (pas forcément une réussite d’ailleurs), on a vu pire comme adversaire. Alors oui, ils ont battu Golden State à Oakland et Houston mais il s’agissait d’équipes au plus mal autant mentalement qu’au niveau des blessés, aussi leurs seules victoires références jusqu’à présent étaient la réception des Clippers et dans une moindre mesure la victoire à Charlotte. Detroit est le premier membre du Top 4 de l’Est sur leur route et ce révélateur pourrait s’avérer précieux pour juger véritablement du niveau de l’équipe qui pourrait se réveiller… au sommet à l’Ouest demain matin. Les match-ups du soir s’annoncent intéressantes également : Reggie Jackson qui retrouve ses anciens coéquipiers, Griffin la franchise de sa jeunesse, lui qui est natif de l’Oklahoma, et la lutte de gros bûcherons que vont se livrer Dre et Steven Adams vaudra sans doute le détour : grosse patate et nez qui saignent au programme. Excellent test pour la quatrième défense de la ligue qu’est le Thunder et pour la paire Addams – Grant qui va se retrouver face à la meilleur paire d’intérieur de toute la NBA.

Pistons – Thunder est bien plus qu’un bouche-trou entre deux quarts temps du match des Dinos, c’est une vraie rencontre qui pourrait déboucher sur du pur Top 10 : Griffin et Westbrook sont le genre de joueurs qui n’aiment pas passer inaperçus, on vous aura prévenu. 

 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top