Pelicans

Preview Pelicans – Clippers : il était un petit navire, qui n’avait pas, pas, pas peur de Davis, qui n’avait pas, pas, pas peur de Davis

TrashTalk Fantasy league, monosourcil

Cette tête, c’est celle que verra Marcin Gortat dans ses rêves pendant 3 semaines après le match.

Source image : youtube

Hier, les Clippers ont perdu contre Dallas, et ce alors qu’Halleluka n’était même pas en short. Et ce soir en back-to-back… ils vont devoir affronter Anthony Davis. Parfois le calendrier te tend donc un majeur sans pression. Le Mono-sourcil sort juste de deux derniers match à 36 et 41 points, mauvais karma. 

Les Clippers sont toujours solidement installés à la deuxième place de la conférence Ouest avec 15 victoires pour 7 défaites. Mais la défaite d’hier soir contre leur ex a fait mal. Parce que si tu te fais dominer par DeAndre Jordan, il va te faire quoi Anthony Davis ? Un massage thaïlandais qui finit mal ? Marcin Gortat doit déjà avoir 40 de fièvre à l’heure qu’il est. Et pas sûr que Montrezl Harrell soit chaud pour se taper le Brow pendant 48 minutes. La solution, elle est peut être simple. On lui collerait pas un troll des cavernes sur le dos à Davis ? Boban Marjanovic, avec sa taille, sa taille et aussi sa grande taille pourrait causer quelque soucis au plan de jeu d’Alvin Gentry, qui est de prier comme chaque soir pour que Davis colle 50 points. S’il n’est pas capable de suivre la vitesse du Brow, dans la raquette en revanche, il aurait vite fait de le faire passer pour un nain. En gros il pourrait l’obliger à s’écarter et à shooter. Si en face, en revanche, ça commence à filocher, rentrez les femmes, les enfants et tout ce qui s’apparente à un Californien. Risque de mixtape : 75%

Mais les Clippers ont quand même un coup à jouer ce soir. Leur effectif est tellement profond par rapport à celui des Pelicans que même en cas de one-man-show du sourcil, la victoire peut bien être à l’arrivée. De toute façon, le principal intéressé pourra le confirmer, il est obligé de faire un 35-10-5 pour que son équipe puisse gagner. Jrue Holiday est un excellent meneur et un parfait complément, mais ce soir, il aura Avery Bradley ou Patrick Beverley sur sa gueule et c’est chiant, très chiant. Un très beau duel à suivre en sortie de banc sera celui entre Julius Randle et Montrezl Harrell. Les deux gars sont des energizers purs et sont tous les deux en course pour le titre de meilleur sixième homme de l’année. 14 points et 9 rebonds pour le premier, 16,5 points et 7,5 rebonds pour le deuxième. Cette match-up sera d’ailleurs essentielle, car les hommes de Doc Rivers se doivent de limiter l’apport de tous les autres joueurs autour d’Anthony Davis. Que ce dernier mette 40 points est une chose, que son équipe tourne bien en même temps en est une autre. Opération muselage ce soir au Smoothie Center.

Très belle rencontre à 2h du mat’ ce soir, qui pourrait avoir son importance dans la course aux Playoffs à la fin de saison. Si vous voulez voir Anthony Davis s’attaquer à un troll des cavernes, vous êtes tombés au bon endroit. Et si vous voulez assister à une grosse mixtape d’un Mono-sourcil aussi. Il y en a pour tous les goûts à New Orleans, reste à savoir lequel les intérieurs des Clippers garderont en bouche. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top