Warriors

Ambiance à Golden State : Draymond Green a traité Kevin Durant de « salope », la franchise sort les guns

draymond green
Source image : YouTube

Alors comme ça, on chauffe entre joueurs à Golden State ? Dans la défaite des Warriors chez les Clippers ce lundi, c’est Draymond Green qui s’est embrouillé avec Kevin Durant, au point d’être suspendu par sa franchise pour le match face aux Hawks… Ambiance !

Comme si on n’avait pas assez d’activité comme ça en NBA. Décidément, les esprits sont échauffés en ce début de saison, et même les champions en titre ne sont pas épargnés. Orphelins de Stephen Curry en ce moment, les Warriors se rendaient à Los Angeles pour un duel de division avec les voisins Clippers. Un match physique, intense, digne des belles cylindrées de l’Ouest, et qui nous poussait forcément à sortir le popcorn en toute fin de match. Klay Thompson chaud-bouillant, Kevin Durant en triple-double, avec une dernière possession pour Golden State et un scoreur all-time dans leur camp, les Dubs auraient pu filer la balle à KD et le laisser assassiner les Clippers à sa manière. Sauf que non. Draymond va galoper balle en main, perdre un sale ballon tout seul au buzzer et ainsi jouer la prolongation de la défaite, alors que GS avait la balle de match. Il n’en faudra pas plus pour que Durant s’en prenne à Green sur le banc de Steve Kerr, l’ailier n’arrivant pas à croire que son couteau-suisse pourrait improviser autant avec une rencontre au bout des doigts. Plutôt clutch dans ce genre de situation, KD aurait pu hériter de la gonfle et ainsi régler les affaires de tout le monde. Sauf que ce qui suivra sera le début d’une sacré avalanche, avec les événements suivants. Embrouille sur le banc, insultes, prolongation, défaite, embrouille qui ira jusqu’au vestiaire, intervention de Klay Thompson afin de calmer le groupe et rappeler qu’il faut jouer ensemble, sale ambiance en quittant Los Angeles, retour à Golden State, match à préparer face aux Hawks, suspension de Draymond Green par la franchise et absence de salaire sur cette rencontre du mardi soir, puis bombe sur les réseaux sociaux. Le tout raconté en détail par Chris Haynes de Yahoo Sports.

La suspension de Draymond Green pour un match et à cause d’une “attitude au détriment de l’équipe” a été actée après avoir vu l’ailier traiter Kevin Durant de « salope » et de manière répétée, dans une confrontation verbale entre les deux stars dans la défaite des Golden State Warriors ce lundi face aux Los Angeles Clippers.

Durant a pointé Green du doigt dans le rassemblement d’équipe précédant la prolongation, parce qu’il ne lui avait pas passé la balle juste avant la fin du temps réglementaire. Ce qui a poussé Green à répondre à Durant, selon plusieurs sources. La franchise de Golden State pense apparemment que Green est allé trop loin dans son désaccord avec Durant, selon plusieurs sources.

Ah merde, Kevin Durant serait une salope ? Bon, on ne va pas revenir sur la qualité même de l’ailier des Warriors, qui aux dernières nouvelles a pas mal entendu cette insulte ces dernières années. Par contre, il y a plusieurs aspects sur lesquels on peut se pencher. Premièrement, le fait qu’en tant que compétiteurs, KD et Draymond se sont déjà embrouillés, ce n’est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière. Leur feu intérieur peut les mener très loin, parfois trop loin. Il y a donc de bonnes chances pour que tout cela ne devienne qu’un mauvais souvenir prochainement. Deuxièmement, et là on rentre dans une toute autre atmosphère, les Warriors prennent clairement parti en suspendant Green ce mardi soir. Est-ce que le All-Star est allé trop loin ? Peut-être pour certains, mais c’est aussi ce Draymond qui est au centre des trois dernières bagues remportées par Golden State. Un Green vocal, borderline, parfois insultant, et qui peut tacler un de ses coéquipiers afin qu’il se réveille. C’est donc peu dire si certains ont tiré la gueule en apprenant la nouvelle de la suspension. Troisièmement, tout cela nous donne évidemment le sourire en sachant que Durant sera agent-libre dans quelques mois. Ce n’est pas une embrouille de novembre qui va déterminer la future destination de l’ailier, mais s’il y a départ et qu’on doit revenir sur la dernière saison de KD à Golden State, il sera impossible d’éviter cet épisode. Enfin, quatrièmement, il y a plutôt intérêt à ce que les Warriors retrouvent leur mojo et écrasent la concurrence. Car après tant d’années passées ensemble, avec autant de pression et d’envie de neuf, si les premiers craquements ne sont pas effacés par des valises de victoires, ça risque de s’empirer avec de fortes têtes comme Kevin Durant et Draymond Green.

Tout va bien en NBA, Draymond Green traite Kevin Durant de salope et les Warriors ne peuvent jouer avec Stephen Curry. Quand KD va signer aux Lakers cet été et le premier micro va tomber devant la bouche de Dray, autant vous dire que ce sera all-time de chez all-time.

Source : Yahoo Sports

5 Commentaires

5 Comments

  1. JichiN

    14 novembre 2018 à 18 h 57 min at 18 h 57 min

    Dray n’a pas souvent raison sur les formes, c’est pas une surprise. Par contre, le principe des contrats « à la Lebron », à base de 1+1, est pratique pour les montages financiers de ces supers stars avec les clubs les embauchant, mais c’est aussi un vrai sujet de tension 1 an sur 2 … Et tout le monde ne parle déjà QUE de ce 1er juillet 2019 et de la free agency de KD, et du fait que les Dubs mettront tout pour le conserver … au détriment de qui ? Encore Dray et Klay probablement. Alors que ceci froisse un joueur all-star, présent depuis le début dans cette franchise, qui a tout donné pour faire venir KD, et qui ressent clairement que ce même KD est en représentation pour faire monter les enchères … bah moi je peux aussi le comprendre.
    Klay, Dray et Steph ont clamé haut et fort qu’ils étaient des Dubs, … pas KD. Stop de faire les sacrifices. Ca risque fort de finir par un départ de KD cet été. La league ne s’en portera pas plus mal en fait ! Merci Dray du coup ! Quel génie ! 😀 …

    • Alanders

      14 novembre 2018 à 20 h 49 min at 20 h 49 min

      Je suis d’accord avec toi sauf sur les choix des Dubs. Ca ne m’étonnerait pas qu’ils tentent tout pour conserver KD dans un premier temps, Klay dans un second temps et Dray dans un dernier. Cette « mise à l’amende » en est quand même un signe.
      J’espère que KD voudra se casser pour relancer la ligue.
      En tout cas, moralité de cette histoire? KD est une salope mais nous le savions et les dirigeants Dubs sont des salopes.

      • JichiN

        16 novembre 2018 à 22 h 30 min at 22 h 30 min

        Oui Alanders, sauf que je ne serai pas surpris qu’un front se fasse entre les 3 amigos, et que KD finisse bien isolé.
        KD est un monstre de basket, mais les Dubs sont très diminués sans Dray. A choisir, je pense que Dray est plus important que KD dans leur fond de jeu.
        Rembobinons nos magnétos de deux ans … c’était mieux pour tout le monde.
        Quant à KD … go L.A. … Y’a de la Beach partout 😉

  2. Knicker

    15 novembre 2018 à 9 h 44 min at 9 h 44 min

    Continue comme ca Dray, je t adore, en plus ca nous donne une chance de choper KD à la free agency en juillet. Même si je n’aime pas le joueur, je ne serais pas contre un petit coup de main pour remonter la franchise vers le sommet de la conférence EST

  3. Alanders

    17 novembre 2018 à 11 h 03 min at 11 h 03 min

    Je redoute un tandem Leonard-Durant, la paire ultime d’après moi, aux Clippers. Deux joueurs que j’adorais avant leurs « trahisons ».
    Le seul truc positif, c’est que ça emmerderait bien les Lakers.

    C’est assez dingue comme la ligue peut changer radicalement de visage de nos jours.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top