Kings

Gros test à la maison pour les Kings : quatre matchs pour confirmer le bon début de saison à Sacramento

Golden 1 Center Sacramento Kings

Pour une fois que les Kings sont kiffants à voir jouer, le public du Golden 1 Center a bien le droit d’en profiter.

Source image : YouTube

Parmi les bonnes surprises de ce début de saison, les Kings ne sont pas loin d’être tout en haut. Cinquièmes à l’Ouest avec 60% de victoires, les disciples de Dave Joerger ont l’occasion de valider cette première impression avec un home stand de quatre matchs face à des adversaires compliqués.

Si l’on ne s’attendait pas à un tel départ de Sacramento, il est bon de rappeler que ce n’est que le début et que la jauge de progression de la saison vient à peine de dépasser les 10%. Mais aucune raison de déprimer pour les fans des Kings qui doivent être sur un petit nuage en ce moment, c’est justement l’occasion de confirmer la tendance de ce début de saison avec une équipe qui joue vite et qui régale avec la première pace de toute la NBA. Il y a déjà eu un Apéro TrashTalk sur le sujet, mais il fallait bien qu’on s’y arrête à l’écrit, notamment pour préparer la suite dans la capitale de la Californie. En effet, après deux ans de tâtonnement, Dave Joerger semble enfin avoir trouvé la formule pour son effectif jeune qui n’a cessé d’être remodelé par le management ces dernières saisons. Un jeu rapide à base de contre-attaques et de tirs en première intention bien cadencé par un De’Aaron Fox qui n’est pas membre de cette fameuse cuvée de rookies 2018 pour rien. Au bout de trois semaines, les résultats sont probants avec six succès pour seulement quatre défaites dont une série de cinq victoires consécutives qui vient juste d’être stoppée par les Bucks. Parmi ces wins, beaucoup ont été obtenues contre des adversaires abordables (Memphis, Orlando ou Atlanta), mais la nouveauté concernait la capacité des violets à lever les bras à l’extérieur. Une manière idéale d’engranger de la confiance avant une série de réceptions qui pourrait définitivement lancer la saison des Kings et les laisser espérer quelque chose cette année.

Vs. Raptors le mercredi 7/11
Vs. Wolves le vendredi 9/11
Vs. Lakers le samedi 10/11
Vs. Spurs le lundi 12/11

Ce soir, Sacramento entame donc son home stand avec la venue des leaders de la Conférence Est. Sur le papier, c’est le match le plus compliqué des sept prochains jours face à une équipe seulement battue par une équipe Milwaukee qui a l’air de se spécialiser dans le cassage de séries. Il faudra principalement déjouer la défense canadienne qui fait partie des meilleures de la Ligue depuis un an alors que le rythme s’annonce encore une fois soutenu puisque les Raptors ont aussi l’habitude de galoper. Un défi pas impossible puisque Kawhi Leonard est fortement incertain pour cette rencontre, lui qui donne l’exemple à ses nouveaux coéquipiers des deux côtés du terrain depuis le début de la saison. Ensuite, ce sont des Wolves en pleine crise interne qui se déplaceront au Golden 1 Center avec la présence toujours hypothétique de Jimmy Butler ainsi que la blessure de Jeff Teague. Cette confrontation pourrait mieux convenir aux locaux avec une défense toujours permissive qui va se fatiguer à force de recevoir les flèches de Buddy Hield et de voir Willie Cauley-Stein dunker tout ce qui ressort du cercle avec plus de 15 secondes sur l’horloge des 24. Puis, Sacramento jouera face à son miroir californien en back-to-back. Les Lakers sont presque aussi rapides et encore un peu moins sérieux en défense, ce qui devrait donner un match au-dessus des 260 points cumulés où l’adresse extérieure devrait décider du vainqueur. Enfin, ce sont des Spurs en pleine reconstruction qui se présenteront dans la ville de Schwarzenegger pour tenter de contrer le « hourra basket » avec un jeu un peu plus discipliné bien que très déséquilibré en l’absence de meneur indiscutable.

A partir de cette nuit, les Kings vont découvrir un sentiment qu’ils n’avaient plus connu depuis très longtemps : celui d’être attendus et donc de devoir faire respecter la logique en s’imposant à la maison. Jusque-là davantage en mode YOLO, les protégés de Vlade Divac ont la chance de confirmer leur belle entame de saison. Plus que le résultat, c’est surtout la mentalité qui sera observée. Autour de son cinq majeur enfin arrêté (Fox, Hield, Shumpert, Bjelica et WCS), le coach a réussi à créer une véritable alchimie où chacun connaît son rôle. Un semblant de stabilité que le public fidèle de Sacto mérite de constater avec comme objectif réalisable un bilan équilibré à domicile pour rester dans le positif et continuer à collecter les XP face à des grosses écuries. Ils l’ont déjà montré en allant gagner à OKC ou à Miami, ils sont capables de déjouer les pronostics. Maintenant il faut juste le prouver à domicile devant leur public.

C’est un début de saison plaisant pour les Kings qui ont surpris du monde on the road. De retour à la maison, ils doivent continuer leur apprentissage tout en se savant un peu plus attendus qu’auparavant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top