Alors que Draymond Green s’est fait un bobo au pied récemment, les champions en titre le savent, ils ont le luxe de pouvoir prendre aucun risque. C’est donc un peu de repos que le pépère va pouvoir s’offrir dans les prochains jours, histoire de faire des vacances à ses opposants directs.

Draymond s’est blessé au pied droit lors du premier quart de la victoire des Warriors face à Memphis ce lundi (117-101). Si le numéro 23 bavard est retourné sur le parquet lors de la deuxième reprise, il n’a ensuite plus foulé le terrain de la seconde mi-temps. Que les fans de Golden State se rassurent cependant, ce n’est pas forcément parce que sa blessure est grave que Green a été mis de côté. Comme Steve Kerr l’a expliqué après le match à Nick Friedell d’ESPN, c’est seulement par précaution que l’emmerdeur de service a été mis au repos :

« Ils ont fait des radios et elles étaient rassurantes, mais ça n’avait pas d’intérêt pour lui de revenir et jouer la seconde période. Il s’est en quelque sorte testé et nous avons décidé de le reposer. On verra ce qu’il se passe, on espère que ce sera bon, nous avons quelques jours avant notre prochain match. Mais on verra ce qu’il se passe. »

C’est donc par pure sécurité que le big fella est resté sur le banc, bien que les radios furent encourageantes, les Warriors (10-1) savent qu’ils n’ont rien à précipiter durant la saison régulière afin de privilégier la santé de l’escouade pour les Playoffs et un éventuel three-peat. Les deux dernières saisons, ce sont Stephen Curry et Kevin Durant qui avaient été amenés à manquer des matchs à cause de pépins physiques, tout comme Klay Thompson de manière assez exceptionnelle, mais la franchise de la baie d’Oakland a le luxe de pouvoir prendre son temps et de profiter de la profondeur de son effectif. Draymond devrait donc être mis au repos pendant quelques matchs, si nécessaire, par le staff de Golden State. On profite de l’info pour rappeler que la pile électrique du cinq majeur des Warriors propose jusqu’ici une campagne ultra-complète, facilitant la tâche à ses coéquipiers en compilant 7,6 points, 7,2 rebonds et 7,9 assists par match. L’éventuelle absence du Dray pour les prochaines sorties des siens pourrait possiblement profiter à Alfonzo McKinnie qui montre de belles choses dernièrement du côté de l’Oracle Arena. Ce sera juste un peu plus chiant s’il veut le titre de Défenseur de l’Année

Les années passent et Golden State reste focalisé sur le même objectif, le trophée Larry O’Brien. Même si les Warriors aimeraient s’assurer d’avoir l’avantage du terrain cette saison en Playoffs, la franchise connaît par expérience l’importance d’arriver en avril avec une équipe au complet et en pleine forme. La saison régulière devrait, comme d’habitude, bien se dérouler du côté d’Oakland et aucun risque ne sera pris concernant les cadres de l’équipe. Sieste chez le bulldog de la Baie.

Source : ESPN