Knicks

Les Knicks semblent avoir tranché : Mitchell Robinson sera bien leur pivot titulaire cette saison

Mitchell Robinson
Source image : Pinterest

On en avait discuté il y a quelques jours, suite à une modification apportée par David Fizdale : entre Enes Kanter et Mitchell Robinson, qui devait être le pivot titulaire des Knicks ? Apparemment, ça a été tranché en interne.

Un seul match. Il n’en aura fallu qu’un seul pour que le débat prenne place dans Gotham et place immédiatement Kanter dans un siège étroit. Annoncé titulaire en début de saison pour son ancienneté, son scoring et son apport numérique conséquent, Enes ne pensait pas voir un rookie débarquer et lui prendre son spot en moins d’un mois. Sauf que face aux Warriors, dans un match perdu au Madison Square Garden mais lors duquel les Knicks se sont bien battus, Mitchell Robinson a été titularisé et l’intensité du gamin des deux côtés du terrain a séduit. Séduction auprès du staff, auprès des coéquipiers, auprès des fans, un test improvisé et qui ne devait servir que de one-shot, sachant que le rookie était davantage attendu en G-League qu’autre chose. Au final ? Nous voilà aujourd’hui devant le choix réalisé par le coach new-yorkais, après quelques jours seulement de réflexion. Quatre matchs plus tard avec un bon temps de jeu, Robinson est le titulaire des Knicks sous les arceaux et cela devrait rester le cas pour le reste de la saison. Fizdale l’a laissé sous-entendre en cette fin de semaine, entre un match courageux face aux Pacers et une victoire séduisante à Dallas, l’entraîneur aime la dynamique dans laquelle sa jeune équipe se situe et l’intégration de Mitchell dans le cinq équilibre bien des choses dans la performance global des Knickerbockers. Enes Kanter peut donc remballer ses punchlines à l’entre-deux, c’est en sortie de banc qu’on attendra le Turc, désormais.

Et en toute honnêteté, si on prend du recul et qu’on décortique la décision prise par Fizdale ? Difficile de demander plus logique. Les Knicks, sans manque de respect, n’ont aucun objectif collectif cette saison. Développer des jeunes et instaurer de nouvelles bases dans l’identité apportée par le nouveau coach, voilà tout ce qui devrait importer chez les habitants de Gotham. Sur cette simple réalité, responsabiliser Mitchell a du sens. Mais alors quand on y ajoute la dernière saison contractuelle de Kanter, on ne peut qu’aller dans le sens du rookie. Peut-être qu’Enes souhaite faire toute sa carrière à New York, ce ne serait pas étonnant connaissant la passion du bûcheron pour sa ville actuelle. Mais peut-être aussi que l’intérieur va demander une maxi-blinde cet été, et le management local n’a pas envie de dépenser ses sous inutilement. On peut d’ailleurs voir dans cette modification des rotations une potentielle accélération future des rumeurs de transferts autour du destructeur de chaises, lui qui sentira la température monter autour du mois de janvier. Productif, bon coéquipier, Kanter boosterait un paquet de bancs dans des équipes visant le mois de mai ou de juin. Retirer quelque chose en contrepartie, avant son départ, serait donc malin de la part des Knicks. Et tout ça en permettant à Robinson de continuer à se développer, en obtenant tout le temps de jeu du monde sous les arceaux. Que demande le peuple ?

Mitchell Robinson est un diamant brut, un athlète monstrueux avec une belle mentalité défensive et un coeur gros comme ça. Le genre de joueur qu’adore David Fizdale, le genre de joueur dont les Knicks ont besoin, le genre de joueur qui doit avoir des responsabilités sur les parquets pour progresser. C’est rare de le dire, mais on va se le permettre aujourd’hui : excellente décision de la part du staff new-yorkais.

Source : New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top