Cavaliers

Kevin Love opéré au pied gauche, 6 semaines d’absence pour la pom-pom girl numéro 1 des Cavs

Kevin Love
Source image : NBA League Pass

La nouvelle est tombée hier, sans faire d’immenses vagues. Gêné au pied gauche, Kevin Love a été opéré cette semaine et l’intérieur sera donc absent des parquets jusqu’à Noël : tout va bien à Cleveland.

Dans le genre enchaînement de merde, à tous les niveaux, les Cavs ont réalisé un combo d’une rare beauté en l’espace de quelques jours. On avait assisté à l’éviction de Tyronn Lue il y a une semaine, le licenciement a été suivi par la demande de transfert de J.R. Smith devant des médias enjoués, tout ça pendant que Larry Drew refusait poliment de prendre seulement le poste de coach intérimaire à la place de Lue. Tout ce qu’il fallait, pour ponctuer cette merveilleuse semaine dans l’Ohio, c’était une dernière nouvelle rafraîchissante. Le genre de news qui vous permet d’expirer une bonne fois pour toutes. Et bien les fans de la Q ont été gâtés : opéré au pied gauche, Love ne rejouera probablement pas avant Noël, et on pourrait même se permettre de modifier la fin de phrase… On le fera un peu plus bas, mais avant cela, quelques informations importantes concernant Kéké l’ailier-fort. Gêné dès le début de saison, Love n’avait pas pu produire au niveau espéré et la case opération semblait inévitable. Sachant que la franchise de l’Ohio venait de verrouiller l’intérieur pour 4 ans et 120 millions de dollars, il était impensable de l’abîmer en le forçant à se donner dans une saison vouée à l’échec. Au bout de 4 matchs seulement, Kevin a donc été prié de laisser ses copains se prendre des branlées, et le bloc opératoire a été ouvert pour lui. On suivra de très près sa rééducation car Love a un statut de All-Star à défendre dans cette Ligue (pas cette saison), et il a surtout un profil à maintenir au haut-niveau quelles que soient les futures décisions de son management…

Car telle est la phrase, mentionnée plus haut, qu’on serait tentés de modifier au finish. Love ne rejouera probablement pas avant Noël, certes, mais Love ne rejouera probablement pas sous le maillot des Cavs…? Voilà la question qui taraude les habitants de Cleveland, eux qui accueillaient avec joie la prolongation du joueur cet été. Membre fondamental de l’équipe titrée en 2016, excellent ailier-fort et coéquipier royal, Kev est dans une situation qui donne souvent envie de réaliser la comparaison avec Blake Griffin. On s’en souvient encore car c’est assez récent, l’intérieur des Clippers avait été prolongé à Los Angeles pour un bon paquet de dollars, sauf que son dossier avait été transféré à Detroit seulement six mois après la-dite prolongation. Et depuis quelques semaines, on est tentés par la comparaison avec le dossier Love. Est-ce que Koby Altman et Dan Gilbert ont vraiment envie d’avoir Love au sein de leur reconstruction ? On peut en douter, on peut aussi y croire, ce qui crée cette confusion générale autour des trois prochains mois de Kevin dans l’Ohio. La dynamique actuelle en interne semble être tournée autour d’un nettoyage complet de l’effectif champion il y a deux ans, après les départs de Kyrie Irving, LeBron James et maintenant Tyronn Lue. Qui va prendre la suite, Gérard ou Tristan Thompson ? Et ensuite, quid de Love ? Malheureusement pour les Cavs, en étant blessé ce bon Kevin pourra difficilement prouver à toutes les équipes de la Ligue qu’il faut se bouger pour le récupérer. Mais pour peu qu’il revienne tôt et assure tout au long du mois de janvier… attention.

Si un piano tombe sur la gueule de Channing Frye la semaine prochaine, ne soyez pas étonnés. Les Cavs sont ultra-chanceux en ce moment, mode tanking activé et NBA League Pass pour Kevin Love.

Source : Cleveland.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top