Rockets

Preview Rockets – Blazers : allô Houston, on a un gros test à domicile sans compter sur James Harden

Chris Paul

« Ce soir, c’est pour moi. »

Source image : NBA League Pass

Et si les Rockets offraient enfin un bon match au Toyota Center cette saison ? Ce serait pas mal, surtout vu l’adversaire du soir : cette nuit, Houston accueillera Portland et ses Blazers pour un duel offensif qui promet.

Dans la famille des équipes qui en chient devant leur public, on venait de parler des Cavs, y’a aussi les Rockets qui gèrent pas mal. Trois matchs, autant de défaites pour l’armée de Mike D’Antoni, qui a été incapable de stopper un chaton sur demi comme tout-terrain. New Orleans ? 131 points. Utah ? 100 points. Et les Clippers ? 133 points. Alors certes, on est bien conscients que l’entraîneur de Houston aime les matchs offensifs, mais il faut que ce soit des deux côtés pour que son équipe puisse tenter de l’emporter. Et malheureusement, ce n’est pas le cas sur ce début de saison. Entre difficulté à intégrer les nouveaux, réussite aléatoire à trois-points, suspension de Chris Paul et blessure de James Harden, ça tire sévèrement la gueule dans les rues de la cité texane et cela pourrait continuer ce soir en recevant la visite des Blazers. On en parlera plus bas, mais Portland se sent bien et a besoin de se rassurer en tapant des grosses cylindrées en déplacement. Sachant que le MVP en titre sera absent cette nuit, il faudra un effort collectif maximal pour que la soirée se termine en grosse teuf. Bien évidemment, Chris Paul à la baguette, donc une performance de leader de la part du vétéran des Rockets. Mais il faudra aussi compter sur un Melo qui a assuré dans le cinq majeur lors du dernier match, le banc de Houston qui va devoir prendre l’avantage sur celui des visiteurs, et un poil de défense pour éviter une nouvelle déconvenue au-dessus des 130 pions. Jouable ? Oui. Difficile ? Tout autant.

Notamment car en face, ça déconne pas. Hormis une défaite quasiment au buzzer contre Washington et un revers en déplacement à Miami, le début de saison de Damian Lillard et sa bande est impeccable. Pour preuve, le dernier succès des Blazers, validé hier soir chez des Pacers pourtant loin de représenter un adversaire facile. Sous contrôle, même dans un dernier quart temps où Oladipo donnait tout dans la bataille, les hommes de Terry Stotts sont repartis avec la gagne et le torse bombé. Peut-être que les jambes seront aussi lourdes que les paupières ce mardi soir, mais l’enthousiasme est grand en ce moment dans l’Oregon et les surprises sont de même taille. Zach Collins, Nik Stauskas, Seth Curry, trois contributeurs aussi inattendus qu’efficaces, ce qui permet à Portland d’équilibrer encore plus sa production collective. On parlait d’ailleurs du programme qui attend les Blazers sur le mois à venir, en mode Age of Empires, commencer novembre avec un back-to-back remporté en déplacement serait la meilleure des opérations possibles pour C.J. McCollum et ses potes. D’autant plus que, dédicace aux fans, le match qui suivra celui de ce soir ne sera pas anodin. New Orleans sera en visite à Portland, des retrouvailles attendues depuis le sweep du dernier premier tour de Playoffs. Capital confiance ? Au max, si possible. Pour que la victoire soit aisée ce jeudi, même avec un Jrue Holiday dans le rôle de cauchemar vivant dans l’équipe d’en face.

Houston a besoin d’une victoire à domicile, Portland a besoin de se rassurer avant un match à l’importance émotionnelle capitale. Faites vos jeux, choisissez votre équipe, mais rendez-vous surtout à 1h du matin pour un duel qui s’annonce bien offensif.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top