Bulls

Zach LaVine est chaud patate au mois d’octobre : attention aux conclusions hâtives mais c’est peut-être la saison de l’explosion

Zach LaVine

Planquez vos arceaux, Zach LaVine est en grande forme.

Source image : Youtube

Zach LaVine a prolongé cet été dans l’Illinois pour les quatre prochaines saisons. L’ancien du Minnesota semble avoir mis derrière lui ses pépins physiques et la pré-saison annonce un postulat qui fait saliver les fans des Chicago Bulls : Zach LaVine pète le feu !

Au centre d’un trade avec Jimmy Butler, Zach LaVine quittait l’été passé le Minnesota et posait ses valises dans l’Illinois pour continuer sa belle progression. Réputé pour ses Slam Dunk Contest de qualité, l’arrière de 23 ans voulait démontrer tout son potentiel, dans une franchise mythique de la Ligue. Bon, vous le savez, la saison dernière a été délicate pour le joueur puisqu’il n’a joué que 24 matchs avec une moyenne de 16,7 points. Petit souci au démarrage et les Kings de Sacramento en avaient profité pour soumettre une très belle offre au dunkeur fou. Raté, la direction de Chicago décidera de matcher l’offre et d’ainsi conserver son joueur pour les quatre prochaines saisons, à 78 millions de dollars, ce qui reste un sacré pari pour un joueur embêté par des pépins physiques et qui n’a absolument rien prouvé jusque là à part sa capacité à aller sur la Lune sans élan. Mais les dirigeants des Bulls ont du flair et sentent que la reconstruction autour de Zach est un pari qui vaut tout cet argent. A lui maintenant de confirmer cet investissement.

La pré-saison touche bientôt à sa fin et elle nous a permis d’observer les Bulls new look. La première observation, c’est bien évidemment le potentiel d’un effectif qui pourrait bien jouer quelques mauvais tours cette saison à l’Est. Renforcés par les arrivées de Jabari Parker ou Wendell Carter Junior, les Bulls pourront aligner un starting five loin d’être ridicule. La deuxième observation, c’est donc l’état de forme et la motivation d’un Zach LaVine qui a montré de très belles choses pendant ces matchs de préparation. Sur quatre matchs de pré-saison, le Jumper a passé une moyenne de 23 minutes sur le parquet, pour 19,2 points. Pour ceux qui ne jurent que par les stats ou qui voient en LaVine un simple dunkeur, nous vous invitons à regarder ses performances de plus près. Oui, l’ancien des Wolves a de la TNT dans les jambes mais il a également prouvé qu’il pouvait être adroit du parking, clutch dans les moments chauds et assez investi en défense, tout en conservant son habituel manque de respect pour les ficelles. Timing parfait cette saison, son rôle de dynamiteur pourrait être un énorme avantage à Windy City puisque Fred Hoiberg veut que ses taureaux courent plus et mettent plus de rythme dans les matchs. Zach LaVine semble totalement débarrassé de ses pépins physiques et doté de l’intégralité de ses moyens, la pré-saison lui ayant permis de s’installer comme un leader de la franchise, au point de parler de… franchise player ?

La franchise des Chicago Bulls peine à retrouver les sommets de la Conférence Est. L’association entre Jimmy Butler et D-Wade n’avait pas eu le résultat escompté et c’est désormais vers Zach LaVine que les yeux sont tournés. Après une saison presque blanche, l’excité du dunk a tout pour prouver qu’il vaut ses 78 millions de dollars, et entamer la reconstruction de la franchise par la destruction des arceaux. Paradoxal, mais très probable ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top