Celtics

Kyrie Irving s’excuse pour ses propos sur la Terre plate : un semblant de troll qui devient une belle leçon de vie

Kyrie Irving

Le dossier « Earth is flat » est officiellement fermé.

Source image : YouTube/NBA

En balançant en pleine préparation de All-Star Game 2016 qu’il croyait à la théorie de la Terre plate, Kyrie Irving avait joué avec nos nerfs. Le bras droit de LeBron James jouait t’il les trolls de luxe ou était-il sérieux ? Un peu plus d‘un an après sa déclaration choc, le meneur est revenu sur ce dossier WTF pour s’excuser. 

Ce n’était donc pas un troll. Kyrie Irving a vraiment sorti aux médias du monde entier que la Terre était plate. A l’époque, le joueur fait la Une de l’actualité pendant pas mal de temps avec sa théorie moyenâgeuse. Cette déclaration a pris de telles proportions qu’on l’utilisait encore cet été pour se moquer gentiment du bonhomme, ne sachant pas s’il était sérieux ou non. On a donc préféré en rire mais de son côté cette histoire a laissé des traces et Uncle Drew s’en veut énormément. Non, il n’a pas voulu troller toute la planète mais juste donner son avis sur un sujet, après s’être fait laver le cerveau par des théories conspirationnistes. Lors d’une interview pour le journal Forbes, KI a tenu à faire une mise au point.

« A l’époque, j’étais très naïf, mais tu réalises ensuite le pouvoir des mots. Donc même si vous croyez en ce genre de choses, gardez cela pour vous et ne le dîtes pas. Ce n’est que pour les conversations intimes parce que la perception change. Je suis plutôt un mec intelligent. A l’époque instant, je n’ai juste pas réalisé les conséquences. Et j’étais vraiment dans les théories du complot. On ne pouvait rien me dire.

Je suis désolé à propos de tout ça, pour tous les professeurs de sciences et toutes les personnes qui sont venues me voir en me disant ‘Tu sais que je dois recommencer tout mon programme ?’ Je suis désolé. Je m’excuse. »

Bon, la bonne nouvelle c’est qu’on a enfin retrouvé le vrai Kyrie Irving. Et contrairement à ses propos d’il y a quelques mois, il a raison sur toute la ligne. D’abord sur le pouvoir des mots, de l’influence. Imaginez un peu un enfant, un ado qui a pour idole un gars qui balance du bullshit sans pression, avec tellement de sérénité qu’on le croit vraiment sérieux. Le kid va forcément se poser des questions, même s’il a appris l’inverse depuis toujours à l’école ou de la part de ses parents. Puis le débat évolue progressivement sur les théories du complot et internet en général. On peut trouver des milliers d’articles qui prouvent que la forme de la Terre s’approche d’un ellipsoïde (soyons précis s’il vous plaît), mais d’autres estiment que tout cela n’est qu’une connerie. Kyrie s’y est intéressé, a sûrement creuser le sujet de la théorie et a fini par y croire, ce qui pourrait arriver à n’importe quelle autre personne. Une chose est sûre, il ne tombera plus jamais dans le panneau. Le gars est clair, dans 30-40 ans, il sera tranquille au fin fond du Texas, sans technologie. Une histoire qui nous rappelle celle de J.J. Redick qui a supprimé tous ses comptes sur les réseaux sociaux cet été. Internet, c’est cool, quand on sait l’utiliser. Et non, traiter les gens de maman-plage derrière son écran n’est pas la meilleure utilisation possible de cet outil qui peut parfois être dangereux.

Kyrie est de retour sur le droit chemin et c’est bien ça le plus important. Après avoir tenu des propos assez délirant, il ressort de cette histoire avec une belle leçon à retenir, que ce soit pour lui-même ou pour chacun d’entre nous. 

Source texte : Twitter/@nicolecyang du Boston Globe et Forbes

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. chutney65

    2 octobre 2018 à 22 h 10 min at 22 h 10 min

    Mais bon, en fin de compte, elle est plate ou pas ?

    • hard913

      27 octobre 2018 à 23 h 46 min at 23 h 46 min

      non elle est carré

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top