Lakers

LeBron James étrennera son nouveau maillot dès dimanche : mouillez-vous la nuque, le choc va être terrible

LeBron James

Préparez vos pupilles, LeBron James débarque bientôt en jaune et violet.

Source image : Youtube

On va pas se mentir, on l’attend tous. Les photos du Media Day nous ont mis l’eau à la bouche, maintenant on veut voir LeBron James vêtu de jaune, le numéro 23 dans le dos, pénétrer sur un parquet et faire ce qu’il fait de mieux, jouer au basket. La pré-saison commence ce soir, et la question qui brûle un paquet de lèvres est maintenant de savoir si LeBron aura la balle de temps de jeu avec ses nouveaux coéquipiers dès dimanche. 

A 33 ans et à l’aube de sa seizième saison en NBA, nous avons été habitués à l’absence du King lors des matchs de pré-saison. Une saison étant longue et intense pour l’organisme, les joueurs confirmés ont tendance, et c’est logique, à rester sur le banc pour éviter de tirer sur la corde trop tôt. Mercredi, Sportando est allé recueillir les propos du quadruple MVP après un entraînement, qui laisse planer le doute sur une éventuelle présence lors des six matchs de préparation des Los Angeles Lakers.

« Je ne sais pas. Je n’ai pas besoin de la pré-saison pour être prêt. Je me sens très bien. »

James est physiquement au point et ferait l’impasse sur la préparation simplement pour éviter tout risque de blessure ? Mouais, seulement Colin Ward-Henninger de CBS Sports et Luke Walton, coach des Lakers, auraient annoncé que LeBron James sera bel et bien de la partie lors de la pré-saison, avec un temps de jeu limité toutefois. Nous le voulions tous, nous verrons donc probablement le King jouer quelques minutes dimanche contre les Denver Nuggets, du côté de San Diego.

Maintenant, comment les fans de balle orange vont-ils réagir en voyant LeBron caler des grands hand shakes à ses coéquipiers vêtus de jaune ou de violet (pas le blanc s’il vous plaît, ça gâcherait l’effet de surprise). Bon, on se doute bien que les fans de Cleveland, ceux qui sont restés fidèles en tout cas, risquent de passer par différentes émotions. Ils essayeront probablement de tenir le plus longtemps possible devant leur écran, avant de vider leurs boîtes de mouchoirs en regardant sur YouTube le « Cleeeeeveland ! This is for you ! ». Nostalgie, quand tu nous tiens. Pour les autres, il y aura sûrement besoin d’une ou deux minutes (ou d’une nuit complète pour les plus bornés), afin de s’habituer à ce nouveau cadre de vie. Pas d’inquiétude, au premier tomahawk du King sous ses nouvelles couleurs, on aura tous oublié qu’il jouait pour une autre franchise il y a encore trois mois et demi.

L’équipe des Lakers a beaucoup été chamboulée cet été. La jeune garde très prometteuse est encore présente, un Big 3 caractériel a été recruté avec Rondo-Stephenson-Beasley, et le King est venu en VIP pour gérer tout ça. Il y a du pain sur la planche, une équipe n’apprend pas à jouer ensemble en un training camp, elle a besoin de repères et de répéter ses gammes (surtout si Michael Beasley est installé en pivot). Voilà la raison pour laquelle Luke Walton compte donner du temps à son franchise player. Pour une saison réussie, les Lakers sont probablement déjà en train de travailler dur, et cela passe par une pré-saison sérieuse et appliquée. James l’avait annoncé, il n’y a pas besoin de la bague pour parler de saison réussie. Certes, mais une absence des Playoffs du meilleur joueur de sa génération serait un mini séisme. Alors oui, on n’y est pas encore et il y a peu de chances que cela arrive, mais la Conférence Ouest est particulièrement relevée cette année et il vaut mieux pour la franchise historique de ne pas perdre de temps. Le Cyborg sera donc aux côtés de ses coéquipiers, mais probablement à moins de 30 minutes par match, histoire de se réserver pour la vraie bataille et faire du sale dès le premier soir.

Les grands débuts du King sous ses nouvelles couleurs sont attendus depuis quasiment trois mois, nous avons tous pris notre mal en patience. Alleluia, dimanche nous pourrons enfin profiter. Selon Luke Walton ?.. « Entre 1 et 48 minutes ». C’est plus une fourchette ça, c’est un râteau. 

Sources: Sportando, CBS Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top