Heat

Jimmy Butler veut être transféré à Miami : la température monte du côté de South Beach !

Jimmy Butler
Source image : Pinterest

Le dossier Jimmy Butler, qui anime la planète basket depuis maintenant une semaine, vient de prendre un sacré virage ce mercredi. En effet, selon Marc Stein du New York Times, l’arrière All-Star aurait le Heat dans son viseur.

Celles et ceux qui suivaient l’actualité avec nous ces derniers jours avaient bien vu la franchise de Miami faire de sacrés progrès concernant l’acquisition de Butler. Pourtant, initialement, Jimmy avait été clair en indiquant les trois équipes dans lesquelles il souhaitait être potentiellement échangé : les Clippers, les Nets et les Knicks. Sauf que dans un timing aussi particulier que celui d’aujourd’hui, c’est-à-dire en tout début de camp d’entraînement et à quelques jours de la reprise, difficile de répondre aux demandes du joueur et de l’envoyer dans une de ces franchises. Conscient de cette impasse et de l’horloge qui tourne malheureusement à l’encontre des Wolves, Pat Riley et ses associés se sont retroussés les manches et ont immédiatement mis la pression sur les décisionnaires du Minnesota. Ce weekend, on entendait de plus en plus de sources se croiser sur le fait que le Heat, initialement hors course, était désormais un client à prendre au sérieux dans l’affaire Butler. Puis, une fois le calme ramené, c’est Marc Stein qui a envoyé sa bombe ce mercredi, via son compte Twitter. Jimmy Butler et son agent ont été voir le boss des Wolves et ont indiqué que Miami serait une destination souhaitée par le joueur. Autant dire que, dans le cadre de potentielles discussions avec Riley, cela permet d’accélérer n’importe quel processus de transfert puisque Butler indiquerait dans ses propos la potentielle volonté de prolonger sur place. Rien de sûr pour le moment, Jimmy sera agent-libre en juillet 2019, mais son enthousiasme est à prendre en compte.

Jimmy Butler et son agent Bernie Lee ont informé les propriétaires des Wolves que Miami est la destination préférée de Butler, selon plusieurs sources au sein de la Ligue.

Le Heat a été plus agressif que n’importe laquelle des 20 équipes ayant contacté les Wolves jusqu’ici, mais comme nombreuses d’entre elles, il a été difficile de communiquer clairement avec les décisionnaires du Minnesota. Plusieurs sources au sein de la Ligue disent que Miami est une équipe qui séduit beaucoup le futur free-agent qu’est Jimmy Butler.

Maintenant que cette info est tombée, place à la suite. Ce qui veut dire ? La mise en place d’un transfert, en prenant plusieurs éléments en compte. Premièrement, le fait que le Heat va devoir proposer un package suffisamment intéressant pour que les Wolves puissent hocher de la tête : Josh Richardson, Justise Winslow, Kelly Olynyk, plusieurs joueurs de Miami pourraient être inclus dans le package. Minnesota souhaite obtenir un jeune ailier, un potentiel pick de Draft et un joueur complétant le transfert, mais va savoir si Pat Riley répondra à toutes ces demandes. Deuxièmement, le fait que les Wolves veulent se séparer de Gorgui Dieng dans la foulée, un joueur qui alourdirait pas mal la balance de par son contrat (15, 16 puis 17 millions la saison). Ainsi, troisièmement, il faut garder à l’oeil certaines franchises qui pourraient rentrer dans la danse et aider les deux équipes principales à réaliser le transfert. Les Kings, les Suns, notamment, sont des cibles souvent mentionnées pour permettre la validation du deal. Enfin, quatrièmement, le Heat souhaite récupérer Butler pour non seulement retrouver un statut d’équipe chaude à l’Est, mais aussi pour se positionner en tant qu’acteur majeur sur l’été 2019. En obtenant Jimmy avant la reprise, le management de Miami deviendrait l’équipe proposant potentiellement la plus grosse prolongation à Butler, de la même manière que le Thunder a opéré avec Paul George. Tous ces éléments, et tant d’autres, font que la semaine risque d’être bien chargée de Miami à Minneapolis…!

Jimmy Butler avec le maillot du Heat, sous les ordres d’Erik Spoelstra et en duo avec Dwyane Wade ? C’est fort possible, désormais. Le joueur est chaud, les Wolves ont de moins en moins de temps devant eux : à Pat Riley de faire parler sa magie pour récupérer un poids lourd du côté de South Beach.

Source : Marc Stein – New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top