Blazers

Chinanu Onuaku, Cam Oliver et Gary Payton II testés par les Blazers : trois joueurs pour deux two-way contracts

Chinanu Onuaku

Ready ? Fight !

Source image : youtube

Déjà au complet avec 15 joueurs sous contrat, Portland a désigné les trois derniers prétendants pour les deux two-way contracts restant à sa disposition : Onuaku, Oliver et Gary Payton II. Trois éléments qui arrivent en provenance des Rockets et qui tenteront d’obtenir le nouveau contrat à la mode pour les joueurs de G League depuis un an. 

On peaufine comme on peut en ce début du mois de septembre. Portland a bouclé son roster de 15 joueurs pour la saison prochaine, mais a décidé de signer trois nouveaux joueurs pour le training camp. On vous rassure, rien de bien incroyable, les Woj Bomb en cette période de l’intersaison se faisant très rares. Les trois heureux élus sont donc Chinanu Onuaku, Cam Oliver et Gary Payton II selon Adrian Wojnarowski d’ESPN. Le premier est plus connu pour son tir à la cuillère aux lancers-francs que pour ses performances sur le terrain. En revanche, il n’a pas vraiment pu se montrer, ne participant qu’à six rencontres depuis sa Draft en 2016. Envoyé à Dallas en cours de saison, il a été coupé dans le foulée. S’il arrive à décrocher un two-way contract avec Portland, il pourra alors continuer à enchaîner des double-doubles en G League. Cam Oliver, de son côté, a déjà participé à un training camp la saison passée : celui des Rockets… avant d’être coupé avant le début de la saison. Il a passé la saison dans la ligue de développement au fin fond du Wisconsin (ligue pas sexy, Etat pas sexy, cette saison a dû être très fun). On arrive ensuite sur Gary Payton II ou Papa Jr. comme on l’appelle par ici. Parmi les trois joueurs, il est celui qui a le plus d’expérience en NBA, mais qui n’a jamais percé dans un roster NBA, que ce soit à Milwaukee ou à Los Angeles. Par contre, en G League, c’est la grande éclate pour le fiston de la légende NBA : 18 points par match à 46% au tir, un bon croqueur comme on les aime dans l’antichambre.

On l’a donc indiqué, seul deux two-way contracts sont à décrocher à l’issue du training camp, sauf si Portland décide de couper un joueur doté d’un contrat garanti. Si on veut jouer à Mme Irma, on dirait que Gary Payton II est le plus susceptible d’obtenir une place dans le roster ou un two-way contract. Pas parce qu’on vénère son daron (même si on le fait chaque matin, ce n’est pas la raison), mais plutôt parce que le plus gros besoin de cette équipe des Blazers se situe sur le poste de meneur/arrière. En cas de blessure de Curry, la rotation est très ouverte avec de jeunes joueurs, et c’est là que Payton II pourrait faire son trou, lui qui a fait le bonheur d’Oregon State à l’université. On en est encore loin, mais les choix faits par Portland ont été réfléchis. Une chose est sûre, si le roster de 15 joueurs ne bouge pas, alors il n’y aura que deux place en two-way contract pour trois joueurs… LET’S GET READY TO RUMBLEEEEEE !

Blazers fans, ce n’est pas la nouvelle qui va sauver l’été moyen de votre franchise. Trois joueurs pour deux two-way contracts, qui ne mettront peut-être jamais un doigt de pied sur un parquet NBA cette année. Vous pouvez essayer de vous rassurer en vous disant que ce sont trois renforts pour l’équipe de G League affiliée à Portland… Oh wait, il n’y en a pas.

Source texte : Twitter/@wojespn

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top