Top Ten

Le Top 60 des blocks de la saison est sorti : et toi, tu prendras quoi sur ta crêpe ?

Les championnats du monde de volley ont commencé ? Ah non, c’est le Top 60 annuel des plus beaux contres de la saison que la NBA nous propose aujourd’hui. Et on pourrait s’y croire tellement ça smash le ballon dans tous les sens, dans les tribunes, sur la planche et l’arceau, ou carrément sur la victime. Il y en a pour tous les goûts, et tout le monde prend cher, du rookie à la superstar.

Quel bonheur ces Top en cette période sans NBA. Le moment de nous remémorer les plus belles actions de destruction défensive, qui nous ont fait bondir pendant la saison. Comme souvent, il y a du sale, du très très sale, avec Unibrow en vedette qui annihile la tentative de dunk de Royce O’Neale, mettant fin à sa jeune carrière. Présent sur plusieurs actions, AD rappelle qu’en plus d’être l’un des meilleurs contreurs de la Ligue, il ne fait généralement pas dans la dentelle. Tout comme Giannis Antetokounmpo et KD, qui avec leurs envergures délirantes renvoient les prétentieux à leur apprentissage de la tentative de dunk ou de floater quand un Freak se balade dans le coin. Dans le même genre, on aperçoit Hassan Whiteside, Myles Turner et Andre Drummond et leurs mensurations surhumaines. On a aussi Bam Adebayo qui gobe littéralement le power de Khris Middleton, Kristaps Porzingis qui détruit Josh Jackson avant d’aller claquer un gros tomar de l’autre côté du terrain et Marqueese Chriss qui montre que tout n’est pas perdu avec lui. Et bien sûr, LeBron qui fait admirer son sens du timing et sa détente, avec deux mentions spéciales, pour ce smash digne de Roger Federer sur une tentative de Taurean Prince, et pour cette rejection de ce fou de Terry Rozier. Oladipo, qui éjecte le dunk de WCS et Butler avec son double block contre les Lakers représentent les « petits » en tête de liste de ce Top.

Vous l’aurez compris, il y a vraiment de tout, des intérieurs qui se font respecter dans leurs raquettes, à ceux qui se font humilier par des guards, ou encore des démolitions de planches sur des chase down blocks destructeurs. Alors on s’installe confortablement et on mate ça en attendant d’en reprendre plein la vue l’année prochaine !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top