Pistons

Jon Leuer devrait être prêt pour la rentrée : un intérieur bondissant en plus, une bonne nouvelle pour Detroit

Jon Leuer

Le sosie de Goran Dragic semble enfin de retour du côté de Motor City.

Source image : Youtube

Après une année blanche (8 matchs) marquée par deux opérations successives, d’abord à la cheville, puis au genou, Jon Leuer pourrait bien finir par revenir sur les parquets. Le h a été oublié dans son prénom (imaginez Johnny sans h) mais lui semble enfin sur pied et ce ne sont pas les Pistons qui vont s’en plaindre.

Comme ça fait un moment qu’on ne l’a pas vu jouer, petit rappel de ses qualités et de ce qu’il peut apporter à des Pistons un peu déprimants la saison dernière. Jon Leuer c’est un joueur intelligent, grand (2,08 m) et pourtant doté de qualités athlétiques très intéressantes, c’est explosif, rapide et ça jump assez sale avec ses 90 centimètres de détente. Capable de s’écarter (33,5% de réussite du parking en carrière, 38% lors de sa meilleure saison), efficace en transition et sur du shoot mid range, c’est donc un très solide role player. Il est le parfait back-up de Blake Griffin, au poster, comme à la note artistique. Il serait même prêt pour le training camp, selon Vince Ellis du Detroit Free Press.

« Je pense aussi que le power foward des Pistons Jon Leuer (opération au genou) devrait être prêt pour le premier match de la saison et que la franchise est plutôt optimiste pour le début du training camp. »

On part donc sur une vraie bonne nouvelle pour Detroit, pour compenser le départ d’Anthony Tolliver dans le Minnesota. La place vacante de stretch-four en sortie de banc est parfaitement compensée en interne même si des incertitudes pèsent forcément sur sa forme physique, surtout après un enchaînement de blessures aussi délicates. En spéculant sur un retour à son meilleur niveau, lorsqu’en 2016 il pesait 10,2 points à 48% dans le périmètre et 30% du parking et 5,4 rebonds en 26 minutes, il aurait un apport considérable. Jonny (on vous avait dit que c’était horrible) c’est du spacing, qui manque cruellement aux Pistons (malgré Reggie Bullock), et une belle énergie en sortie de banc, toujours très appréciable. De plus les seules alternatives, si son retour est décalé, s’appellent Henry Ellenson à l’impact très limité, et Stanley Johnson dans un mode super small ball qui devrait voir le jour à Motor City. Autant dire que Dwane Casey doit prier pour que le grand Jon soit prêt pour la rentrée.

Jon Leuer de retour, c’est l’une des seules bonnes nouvelles de l’été du côté de Detroit. Il va pouvoir justifier son joli contrat, et prouver que white men can jump. Parfait energizer du banc, il présente un profil essentiel en NBA, et sera, si bien sûr il revient en forme, une pièce importante du retour espéré des Pistons en Playoffs. 

Source texte : Detroit Free Press

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top