Bulls

Officiel : Cleveland signe à Chicago, RIP à tous les vendeurs de boussole

Antonius Cleveland

Passé par Golden State, Dallas et Atlanta, Antonius Cleveland continue son aventure NBA à Chicago.

Source image : YouTube

Non drafté en 2017, Antonius Cleveland a passé une saison de rookie assez compliquée en NBA. Plus célèbre pour son nom de famille que pour son jeu, l’arrière a finalement trouvé un point de chute dans l’Illinois, histoire qu’on puisse continuer nos jeux de mots pourris.

Depuis la signature de LeBron James aux Lakers, Cleveland était en proie au doute. La franchise a finalement trouvé une voie de sortie en signant aux Chicago Bulls… ah attendez… ah d’accord. Mauvais Cleveland. On ne parle donc pas de l’ancien LeBron FC mais bien d’Antonius Cleveland, l’arrière natif de Memphis, qui vient de signer à Chicago. On commence à se perdre avec ces noms de villes. L’info a été balancée directement par les Bulls, qui n’ont cependant pas souhaité communiquer ni sur la durée, ni sur le montant du contrat. Ah ben forcément, quand on signe une ville entière, c’est secret défense…

Plus sérieusement, Antonius Cleveland est un non drafté de la cuvée 2017. Qu’importe, l’arrière nous fait une DeMarcus et signe directement avec les champions en titre : les Golden State Warriors. Le mec est en NBA depuis un mois et est déjà au cœur du meilleur troll de ces dernières années. Il est finalement coupé juste avant la saison, et commencera à vadrouiller entre Dallas et la G-League, avant de finir la saison à Atlanta, où il compilera 3,3 points et 1 rebond en 10,5 minutes par match. Coupé à nouveau, l’arrière est désormais un membre des Chicago Bulls. Et mine de rien, en plus du potentiel infini avec son nom de famille, le joueur de 24 ans peut être intéressant : athlétique, chiant en défense, il lui manque un peu de régularité et un vrai petit shoot, et il pourrait devenir un joueur de rotation NBA tout à fait acceptable. Aux Bulls désormais d’essayer de le développer, dans leur roster plein de jeunesse, où il aura, on l’espère pour lui, un minimum de temps de jeu.

Avec cette intersaison pourrie qu’ils sont en train de vivre, ça ne nous aurait pas vraiment choqué de voir l’entièreté de Cleveland signer quelque part. Mais pour le moment, c’est Antonius qui devra aller faire ses preuves dans le jardin d’enfant de l’Illinois.

Source texte : Chicago Bulls

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top