Nets

Tom Thibodeau dans le viseur des Nets : la cohabitation avec Mikhail Prokhorov nous fait déjà rêver

Maintenant que le ménage a été fait à Brooklyn, il est temps de penser à l’avenir – en tout cas de façon plus réfléchie que ce que Mikhail Prokhorov a fait dernièrement – en passant les premiers coups de fil dans le but de redonner un encadrement aux joueurs. Si la piste John Calipari a été évoquée, Tom Thibodeau intéresserait lui aussi les Nets.

L’ancien technicien des Bulls étant certainement le meilleur coach au chômage, personne n’a été surpris en apprenant que Brooklyn l’avait contacté. Pour l’instant, rien n’a filtré concernant les intentions de « Thibs » de répondre favorablement ou non à ce début de drague, mais on tient à le prévenir tout de suite : le meneur des Nets a le genou en vrac, un conseil, évite de te relancer dans une telle galère. Surtout que ce n’est pas avec l’effectif en place dans le borough new-yorkais qu’il pourra construire une identité défensive. Vous imaginez ne serait-ce que trente secondes avoir Brook Lopez comme point d’ancrage de ce côté du parquet ? Tom Thibodeau pourrait presque arriver à en regretter Carlos Boozer dans de telles circonstances. Alors certes, on a vu lors des années sabbatiques – ou presque – de Derrick Rose qu’il était capable de tirer le maximum d’un roster pas forcément talentueux, mais quand on voit ce qui pourrait l’attendre aux Nets, cela relèverait du miracle de tirer quelque chose de Shane Larkin ou d’une feignasse comme Joe Johnson. Quoique, on l’a bien vu nous faire croire que John Lucas III, D.J. Augustin ou encore C.J. Watson étaient des bons meneurs.

Mais avant de le voir tenter de redresser la barre des Nets, il va peut-être d’abord falloir choisir un General Manager du côté de Brooklyn. En effet, c’est plutôt le GM qui met en place le coach avec lequel il compte bosser. Et comme la relation de Tom Thibodeau avec son ancien supérieur hiérarchique – et le font office des Bulls en général – est loin d’avoir été idyllique malgré les bons résultats (255 victoires pour 139 défaites), on se dit qu’il faudra trouver un sacré binôme pour bosser avec lui. Les rumeurs annoncent que Bryan Colangelo comme candidat crédible, sera-il un bon complément de « Thibs » ? Peut-être que l’association entre les deux hommes est une recherche combinée. Mais il faudra aussi se payer Mikhail Prokhorov dans les pattes, ça laisse rêveur.

Le projet n’est pas très vendeur pour un Tom Thibodeau ambitieux. Les Nets peuvent toujours se rabattre sur Mark Jackson, natif de Brooklyn et qui semble motivé pour le poste. A moins que l’ancien coach des Bulls y voit une manière de se remettre en selle sur du court terme avant d’aller vendre ses talents à une franchise plus prestigieuse et visant le titre. Car n’en déplaise à Prokhorov, ce n’est pas le cas à « Bikeille ».

Source : NBC Sports

Source image : ChicagoNow

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top