Hawks

Danny Ferry devrait quitter les Hawks cet été : Joe Johnson applaudit à deux mains…

Il a passé l’intégralité de la saison à distance de sa franchise, une situation inconfortable qui devrait se terminer prochainement : avec de nouveaux propriétaires en plein débarquement, Danny Ferry est attendu à l’entrée afin de reprendre toutes ses affaires…

L’histoire partait plutôt bien. Voire très bien. En à peine deux ans, l’ex-GM des Cavaliers avait réussi un tour de force impressionnant avec la franchise d’Atlanta, nettoyant l’énorme bordel imposé par l’Atlanta Spirit Group pour tenter d’offrir un projet beaucoup plus saint et réfléchi dans la cité de Géorgie. Pour ne citer que quelques noms ? Au revoir Joe Johnson, bonjour Kyle Korver. Au revoir Larry Drew, salut Mike Budenholzer. Au revoir Josh Smith, coucou Paul Millsap. Auteur de nombreuses pépites financières en ayant notamment réussi à signer l’intérieur double-All-Star pour 9 millions la saison et drafté Dennis Schröder, l’ancien joueur formé à Duke menait son bateau avec le sourire et ses Hawks abordaient la saison régulière en suivant leur architecte dans son enthousiasme. Puis, vint la catastrophe. Des propos mitigés et borderline concernant Luol Deng, dans un contexte extrêmement tendu et avec des responsabilités énormes. Une chute terrible mais un renvoi obligatoire pour Ferry, lui qui donnera sa casquette à Budenholzer en attendant que le climat s’apaise. L’histoire prometteuse s’arrête là.

En contact avec l’entraîneur des Hawks tout au long de la saison, la meilleure de l’histoire de la franchise et accessoirement une que Mike dédicacera à Ferry sans qui ceci aurait été impossible, Danny apprendra comme les autres que son navire sera vendu à de nouveaux propriétaires, un groupe mené par Tony Ressler et qui inclut Grant Hill dans les partenaires. Avec une vente et un déménagement devenus officiels dans deux bonnes semaines, le GM regardera les nouvelles têtes faire l’appel à distance : Steve Koonin, tu restes, Mike Budenholzer, tu restes, Danny Ferry, on va voir. Seul problème, c’est qu’il y a peu de chances pour voir les copains rembaucher Ferry, donc un divorce à l’amiable devrait être négocié dans les prochains jours. Au lieu de se faire virer, ce qui représenterait une sale fin après une courte mais belle histoire sportive, l’intéressé pourrait annoncer son propre départ, la franchise lui payant le reste de son contrat, tout le monde repart de son côté et Wes Wilcox prend la tête des opérations avec Budenholzer sur son épaule. C’est plus ou moins le ‘scénario rêvé’, même si les fans aimeraient majoritairement revoir Ferry revenir après s’être excusé et avoir purgé sa peine. Sauf que quand de nouveaux proprios débarquent…

Il sera intéressant de voir comment les Hawks vont négocier cet été, leur premier sans leur GM, avec de grosses décisions à prendre concernant Millsap et Carroll sans oublier la Draft le 25 juin. L’histoire devait continuer, elle s’arrêtera finalement dans quelques jours.

Source : AJC

Source image : AJC

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top