Hawks

Quand y’en a plus y’en a encore : après Bruce Levenson, c’est Danny Ferry qui est dans la tourmente

Décidément, tout s’accélère entre le racisme et la NBA, alors que l’épisode Sterling s’était enfin terminé, qui aura tenu toute la ligue en haleine pendant de longues semaines, ce fut au tour de Bruce Levenson, co-propriétaire des Hawks de se confesser sur un e-mail raciste, et donc de quitter ses fonctions, mais l’affaire n’est pas encore dans le sac que c’est un autre membre de l’organisation des Hawks : Danny Ferry, son GM, qui semble également entrer dans une sale tourmente dont tout le monde se serait passé.

Au cœur d’une conférence à propos des agents-libres, en juin dernier, Danny Ferry s’était particulièrement penché sur le cas Luol Deng, finalement parti au Heat de Miami, et avait livré une description plutôt particulière du joueur britannique d’origine soudanaise. En lisant à voix haute un rapport proposé par son staff, Ferry n’a pas pris la peine de le modifier et a ainsi jeté un coup de froid dans la salle.

« C’est toujours un jeune joueur, il est très bon, mais il n’est pas parfait. Il a de l’Africain en lui, et je ne dis pas ça avec une mauvaise intention. »

A première vue, une réflexion mal placée et à priori un peu bête, qui ne restera pas impunie malgré les excuses de Ferry à l’agent de Luol Deng, restées sans réponse pour le moment.

Mais le mal semble être bien plus profond que cela en réalité, Zach Klein, de la chaîne WSB-TV 2, qui s’est procuré plus de détails sur cette affaire qui a succédé l’e-mail de Levenson. L’autre propriétaire, Michael Gearon, a envoyé une lettre à Bruce Levenson justement, pour demander le renvoi de Danny Ferry à la suite de nouvelles informations sur les propos de Ferry.

« Dans cet appel que nous avons enregistré, nous avons entendu notre Manager Général, Danny Ferry, discuter de certains joueurs. Il s’est ensuite mis à parler d’un joueur Afro-Américain qui était agent-libre (en l’occurence Luol Deng), il a évoqué ses points positifs, mais s’est ensuite épanché sur ses aspects négatifs, en disant : « Il a encore une part d’africain en lui mais ce n’est pas méchant, c’est le genre de gars qui a un superbe magasin, mais qui va vendre de la contrefaçon dès que vous aurez le dos tourné. ». Avant de conclure cette parenthèse en décrivant Deng (et les autres personnes d’origine africaine) comme une personne à deux facettes et un tricheur. »

Beaucoup de linge sale donc, qui plus est à l’égard d’un joueur irréprochable sur le parquet et en dehors, et en plus lavé en public, c’est probablement ceci qui irrite beaucoup Michael Gearon. D’autant plus que personne n’a forcé Danny Ferry à lire ce papier en public, et qu’il semble s’être exécuté de lui même.

« Ces commentaires sont encore pires que ceux de Donald Sterling, car ils n’ont pas été prononcés en privé, mais ils ont été déclarés au cours d’une conférence, là ou des dizaines de personnes peuvent l’écouter, et l’entendre. On a également remarqué que la diversité ethnique n’est plus aussi forte au sein des Hawks depuis la prise de poste de Danny Ferry. On espère également que la NBA prendra une décision exemplaire et sévère à son encontre, les médias ont également un rôle à jouer dans cette histoire. »

Il espère également que les médias s’emparent de l’affaire, et que la NBA prenne des mesures exemplaires vis à vis de cette discrimination qui ne devrait avoir sa place dans aucune société. Nul doute que Danny Ferry, s’il fait preuve de la même rationalité que Bruce Levenson au vu de cette situation, va également quitter le navire des Hawks. Sinon, il pourrait bien être poussé à le faire même si son souhait est contraire.

C’est justement le même e-mail de Bruce Levenson, où il indique souhaiter revendre ses parts, qu’il incite Adam Silver, le gourou de la NBA, à prendre des mesures à l’encontre de Danny Ferry suite à cette triste histoire. Après avoir géré l’affaire Sterling d’une main de maître, Silver est une nouvelle fois confronté à un problème de taille, et devra faire preuve de la même fermeté qui le caractérise depuis le début de son mandat. La planète de la balle orange compte en tout cas sur lui.

source image : SB Nation
source texte : NBC Sports

1 Comment

1 Comment

  1. Jesus Mc Roberts

    9 septembre 2014 à 15 h 55 min at 15 h 55 min

    poilant! Même Luol doit se marrer

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top