Hawks

Grande braderie d’Atlanta : les Hawks reçoivent une offre à 800 millions de dollars

Atlanta a beau être la franchise qui comptabilise le plus de victoires en NBA cette saison (46 W), les Hawks ne valent pas les Clippers en termes de coût d’achat. C’est ce que rapporte le magazine économique Forbes selon lequel la meilleure offre pour récupérer le club de Géorgie tournerait autour des 800 millions de dollars.

Les investisseurs potentiels avaient jusqu’à mardi pour déposer leur dossier, ce qui signifie que nous devrions bientôt découvrir l’identité du prochain propriétaire des Atlanta Hawks, pour le moment toujours en possession de Bruce Levenson qui avait décidé de mettre en vente son bébé au mois de septembre dernier suite à une affaire de racisme. La plus belle offre reçue à ce jour avoisinerait les 800 millions de billets verts, très loin des 2 milliards déboursés par Steve Ballmer pour s’offrir les Clippers cet été. Sautillant sur son siège du Staples Center, ce dernier doit rire jaune en ce moment, alors qu’il vient de débourser 2,5 fois plus pour une franchise qui ne pointe qu’à la sixième place à l’Ouest.

« Bien que Bloomberg affirmait que les offres se situaient autour de 900 millions de dollars, une source ayant connaissance des offres a déclaré que ce n’était pas le cas, » écrivait Mike Ozanian de Forbes. « Cette source anonyme a précisé que le chiffre de 900 millions de dollars inclut 112 millions de dollars qui restent à rembourser pour financer la construction de la salle [la Phillips Arena]. »

Le mois dernier, le célèbre magazine américain avait estimé la valeur de l’organisation des Hawks à hauteur de 825 millions de dollars (22ème dans la ligue), mais les groupes intéressés ont toujours l’opportunité de surenchérir sur les 800 millions de dollars qui représentent actuellement la meilleure offre.

Le prix d’une franchise dépasse largement l’aspect sportif et la bonne forme actuelle des Hawks couplée à leurs résultats récents (7 qualifications consécutives en Playoffs, série en cours) ne sont pas suffisants pour faire d’Atlanta un gros marché. Cependant, Dominique Wilkins et Chris Webber se sont déjà dits intéressés par le rachat de la franchise et il ne tient qu’à eux de convaincre des investisseurs de prendre part à l’aventure pour proposer une offre que Bruce Levenson ne pourra pas refuser…

Source : Forbes

Source image : James Bennett – http://columbiadailyherald.com/

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top