Hawks

Chris Webber veut incarner le nouveau visage attrayant des Hawks : vers une sortie de crise à Atlanta ?

Au centre d’un climat toujours aussi feutré et délétère en Georgie, le maire de la ville d’Atlanta, Kasim Reed, s’active jour et nuit pour trouver d’intègres investisseurs cette fois-ci qui seraient intéressés par reprendre en main les Hawks au plus vite. Le message a le mérite d’être aussi clair que le cristal : plus jamais de mauvaises surprises…

Suite à l’effet « boule de neige » qui a poussé à la guillotine l’ancien président Bruce Levenson ainsi que son general manager Danny Ferry, ce-dernier toujours en vacances et n’étant pas prêt de revenir, les deux postes les plus importants de la franchise ont été laissés vacants depuis cet été. Afin de mettre un terme à cette période de latence, marquée par des propos inacceptables qui corroborent le constat flippant d’une Amérique en proie à combattre d’anciens démons marquants d’une des pages les plus obscures de son histoire, plusieurs investisseurs tels que Dominique Wilkins ont expressément affirmé leur envie de reprendre les choses en main dans les plus brefs délais. Plus récemment, selon Adrian Wojnarowski de Yahoo! Sports, un autre multiple All-Star et personnage charismatique de la Grande Ligue a également émis le souhait de rentrer dans la danse dans le but de redonner rapidement aux Atlanta Hawks une partie de leur dignité…

« Chris Webber est à la tête d’un groupe d’investisseurs potentiels qui ont transmis une lettre de motivation à la NBA dans laquelle ils expriment le désir de racheter la franchise des Atlanta Hawks. »

« Webber aurait alors un investissement financier assez modeste au sein du groupe mais espère s’imposer comme étant le visage de cette initiative et viserait à devenir prochainement la figure prééminente des opérations basket pour les Hawks. »

A 41 balais, « C-Webb » demeure une personnalité bien connue des aficionados de la Ligue, désormais commentateur et analyste pour la télévision. Son aura auprès des fans pourrait tourner en sa faveur si ses associés potentiels  et lui-même parviennent à récupérer les clés laissées sous la porte de la franchise. Un petit coup de neuf d’un point de vue communicationnel et commercial ne serait vraiment pas de refus pour cette organisation qui pâtit actuellement des amalgames racistes de ses anciens gérants, elle qui peine toujours autant à attirer les foules et qui n’avait certainement pas besoin de scandales supplémentaires à placer sur ses épaules déjà bien endolories. De plus, si Webber ne serait qu’un actionnaire minoritaire parmi d’autres dans cette affaire (même ses 179 millions de dollars acquis en carrière ne suffiront pas…), un poste de président à la Phil Jackson devrait davantage dessiner le fruit de ses intentions, cet enfant de Détroit résident et attaché « à jamais » à cette ville qui lui tient véritablement à cœur.

La demande étant faite, ce ne devrait être qu’une question de jours avant que l’on sache si Chris Webber sera bel et bien le nouveau Steve Ballmer des Altanta Hawks, toute proportion gardée évidemment… Une décision de la Ligue loyale et unanime ferait le plus grand bien aux supporters de la franchise avant le coup d’envoi de la saison, sans aucun doute lassés par ce brouillard persistant et ces fautes de langage impardonnables.

Source texte : Yahoo! Sports / Source image : atlantablackstar.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top