Rockets

Et pendant ce temps là, les Rockets stoppent le Heat…

En arrivant à Houston hier, Miami était sur une série de 8 victoires dont la dernière, contre Charlotte, avec un LeBron James stratosphérique. Mais les Rockets aussi sont en forme actuellement (8 victoires sur les 10 derniers matchs) et ça nous a donc donné une très belle rencontre entre deux équipes aux styles de jeu très différents pour ne pas dire opposés.

Une rencontre que Houston a gagné en pratiquant un très bon basket offensif. Le ballon a bien circulé du coup les joueurs se retrouvent à prendre des tirs ouverts et, en plus, les hommes de McHale ont bien varié entre pick and roll, jeu au poste bas et création par James Harden soir en un contre un soit au sortir d’un mouvement collectif. Miami a trop joué par à coups.. Lebron (22 points, 6 passes décisives) ne peut en planter 61 tous les soirs, Dwyane Wade a eu son apport habituel de cette saison, c’est à dire très bon avec 24 points à 8/15 au tir, 6 passes décisives, 4 rebonds et 2 interceptions et le Heat a même pu bénéficier d’un apport inattendu de la part de Michael Beasley en sortie de banc. Tout juste remis de sa soirée de la veille, ce bon vieux B-Easy a envoyé 24 points à 9/13 au tir ! C’est lui qui permit à Miami de recoller dans les troisième et quatrième quarts quand les Rockets ont eu jusqu’à 14 points d’avance.

Seulement voilà, cette saison pour battre cette équipe texane, il faut bien plus que 3 joueurs qui font leur match même pour une très grosse cylindrée comme le Heat. Car, en face, le collectif est désormais parfaitement huilé. La preuve c’est que même quand l’apport du banc est quasi inexistant comme hier (15 points seulement pour les 4 joueurs hors titulaires), même quand Coach McHale est plutôt mal inspiré au niveau rotations (pourquoi ne pas faire rentrer Omri Casspi ou Francisco Garcia quand Jordan Hamilton joue en traînant des pieds ?), et bien même avec ces quelques éléments qui peuvent faire basculer un match, ces Rockets restent solides. Le 5 majeur est vraiment très costaud. Autour du duo de stars Harden – Howard, les Patrick Beverley (19 points, 2 passes, 3 interceptions hier), Chandler Parsons (10 points, 8 passes, 4 rebonds) et Terrence Jones (19 points, 12 rebonds) sont tous trois parfaits dans leurs rôles respectifs.
Et comme, la nuit dernière, Dwight Howard (22 points, 16 rebonds) a massacré Chris Bosh (5 points à 1/5 et 5 rebonds) pendant que James Harden apporte du scoring (21 points à 9/15) tout en créant pour les autres (11 caviars).

Dans ces conditions, les Rockets ont tenu bon malgré un retour du Heat dans les dernières minutes et remportent au final ce match de 3 points (106-103). Avec cette victoire, Houston remonte à la 3ème place, les Clippers (qui ont gagné) restent à la 4ème et c’est Portland qui recule en 5ème position mais ces places-là vont se jouer dans un mouchoir de poche jusqu’au bout de la saison tout comme les spots 6, 7 et 8. L’Ouest est une jungle, les Rockets semblent réellement prêts et ont les armes pour dégager au maximum leur chemin…

Source image : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top