L'avis du Psy

L’Avis du Psy – Episode 17 : Granger au fond du gouffre

Devant la recrudescence des craquages et autres coups de speed des quelques énergumènes qui fleurissent notre belle NBA, cette dernière a décidé cette saison d’engager un psychologue spécialisé dans les cas désespérés. Tout au long de la saison, cette sommité du milieu psychiatrique vous propose chaque semaine l’état des lieux cérébral de nos plus grands foufous. Cette semaine, deadline des transferts oblige, on se retrouve avec un numéro 1 à surveiller de très près… On se rend compte également que la lutte pour le trophée de MVP semble agir sur les neurones de certains… 

Place Joueur Commentaire

1 (nouveau patient)

Danny Granger C’est ce qu’on appelle une descente aux enfers… Tour à tour Franchise Player d’un candidat au titre puis simple soldat au sein de cette même équipe suite à une grosse blessure, l’ailier s’est pincé l’oreille très fort ce matin en se levant, espérant se réveiller du cauchemar qu’il venait de faire. Malheureusement les faits sont là, Danny a bien été transféré hier à Philadelphie. AAAAARGH! Le psy a récupéré ce matin le petit Danny recroquevillé sur lui même, en position fœtale et suçant son pouce, se noyant peu à peu dans ses larmes… Pour la première fois depuis l’ouverture de la clinique en novembre dernier, notre spécialiste a semblé complètement désœuvré face à ce cas hypersensible. Il a tout de même prescrit au malheureux une semi-remorque d’antidépresseurs, auxquels il conseille même d’ajouter un peu d’alcool…

2 (nouveau patient)

Joe Johnson Gros, très gros, énorme rappel à l’ordre pour Joe Johnson. Suivi par le psy durant son adolescence, époque où il était surnommé le paresseux par sa famille, l’arrière des Nets est retombé dans ses travers d’antan en offrant au public du ASG un foutage de gueule sans précédent dans l’Histoire du All Star Week End… On a même cru un moment que le mec allait s’endormir sur le parquet de La Nouvelle Orléans… Creusant les causes de ce fiasco, notre psy a en fait découvert que le fainéant avait tout bonnement défoncé le stock de Valium prescrit à sa grande tante 1 mois plus tot… Pour éviter de revivre pareille péripétie, l’équipe médicale a donc décidé de le faire suivre jour et nuit par une auxiliaire de vie, à la charge de Mickail Prockhorov bien sur puisqu’il a 2,3 dollars de coté…

3 (+1)

Kevin Durant Alerte pour le futur (ou pas) MVP de la Ligue. Après un mois de Janvier en mode Terminator, on craignait déjà pour la santé de KD. Mais hier soir, c’est un tout autre problème qui s’est posé à Durant… Trop habitué à être le sauveur de la patrie du coté d’OKC (car Hasheem Thabeet peine à confirmer…), le retour de son compère d’attaque Russell Westbrook a semblé le paralyser tout au long du match… Consulté par le psy ce matin à l’aube, il semblerait que KD souffre en fait d’une Russellite aiguë, qui l’empêcherait tout simplement d’être lui meme quand la Tortue Ninja est à ses cotés… Une grosse alerte pour Durantula qui aurait même demandé dès la mi-temps à être transféré à Milwaukee…

4 (énième visite)

Andrew Bynum Depuis 10 jours, Andrew Bynum est ramassé chaque soir par les Rangers de l’Ohio… La raison? Ayant entendu parler de la promesse d’une certaine Ava Devine de payer sa gaterie aux joueurs des Cavs en cas de qualif pour les playoffs, le désormais pivot remplaçant des Pacers a pris l’habitude depuis de venir chaque nuit supplier le GM des Cavs de le reprendre, jusque devant chez lui… Il a ainsi été retrouvé plusieurs fois miaulant et grattant à sa porte en pleine nuit, récitant des poèmes d’amour ou encore réalisant un Harlem Shake mais seul… Il aurait indiqué aux autorités qu’il ne renoncerait pas tant que le proprio des Cavs ne le réintégrerait pas… On lui a parlé de la deadline d’Indiana ou pas encore?

5 (rappel à l’ordre)

George Karl Situation un peu spéciale concernant ce patient. Le psy en chef étant un admirateur invétéré de Tim Duncan, il n’a que très peu apprécié les propos de l’ancien Coach des Nuggets. Visiblement toujours pas remis de son éviction de la Franchise Coloradienne, il aurait, de l’avis du psy, un grand besoin de reconnaissance et c’est pour cela qu’il serait passé cette semaine en mode Closer… Franchissant la ligne jaune pour la première fois, notre spécialiste en a donc profité pour lui expliquer sa façon de penser, à la limite de la faute professionnelle d’ailleurs. Mais son amour pour Duncan vaut bien ça et tous les futurs patients sauront maintenant quelle est la limite à ne pas dépasser. A bon entendeur…

6 (nouveau patient)

Tyler Hansbrough hansbrough En voilà un qu’on imaginait voir plus souvent à la clinique, à croire que l’air du Canada lui fait du bien. Mais mercredi soir, Psycho-T a officiellement repris de l’activité, c’est pourquoi le besoin d’une consultation en urgence s’est fait ressentir… Les images parlent d’elles même et toute l’équipe médicale s’est empressée de lui administrer la piqure habituelle permettant de calmer son patient… Très professionnel, le psy a d’ailleurs cherché à connaitre la raison du réveil de la bête. Selon les sources du Doc, on aurait informé Tyler avant le match  que les Raptors voulaient reconstruire autour de Nando De Colo… Fallait pas le chercher…

7 (-)

Lebron James Le psy l’avait pourtant prévenu. Cette bagarre pour le trophée de MVP allait lui monter à la tête… Bingo. Lebron décartonne depuis quelques semaines à base de déclarations toutes aussi mégalos les unes que les autres. Mont Rushmore par ci, DPOY par là, les gens n’en peuvent plus d’un tel égocentrisme et si le King ne veut pas revivre une période de haine de la part des fans NBA, il serait judicieux qu’il la boucle un peu. Le psy travaille donc actuellement sur une grosse thérapie pour Lebron, afin qu’il se concentre enfin sur des objectifs plus nobles, Serge Ibaka s’étant déjà chargé de le calmer un peu hier… 

8 (risque de rechute)

Chris Andersen Depuis le début de saison, le Birdman se tient à carreau. Quand on connait le zozo c’est plutôt flippant… Pas un bar-fight à se mettre sous la dent… Alors le psy se pose des questions. Hier il a constaté avec stupeur que l’homme oiseau s’était rasé sa belle crête de coq et il a vu là un potentiel danger. Le danger par exemple de le voir se tatouer l’intégralité du crane… Alors, entre 2 malades il a quand même tenu à voir l’un de ses patients préférés, histoire de se rassurer un peu. Bien lui en a pris puisqu’apparemment, l’abandon de sa crête serait tout simplement du à un accident, ses cheveux ayant pris feu lors d’une soirée shit barbecue chez Mike Beasley… Ouf, on est rassuré.

9 (big-up)

JaVale McGee Le cabinet est officiellement en deuil. La nouvelle de l’absence jusqu’à la saison prochaine de JaVale a mis toute l’équipe en émoi si bien qu’un tel coup dur sera très long à oublier. Tout d’abord car la clinique se servait jusque là de JaVale pour tester ses médicaments les moins surs, mais aussi car il était ce rayon de soleil et ce gros benêt qui faisait oublier aux employés de la clinique la dureté de ce métier. Pour remédier à cette peine, le directeur a donc fait installer une statue à son effigie dans le hall d’entrée et un portrait de lui dans tous les couloirs de l’institution avec ces quelques mots: JaVale, please Javale, make my life compleased, come back…

 

Voila Messieurs Mesdames vous venez de consulter le dernier rapport psychologique du service NBA. N’hésitez pas à réagir, à nous envoyer de nouveaux patients on en est friand chez Trashtalk… Rendez vous la semaine prochaine avec peut être des changements sur les bancs, des sursauts, des retours, des départs, en somme tout ce qui rythme la vie d’une belle clinique comme la nôtre… 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top