Grizzlies

[Débrief] Game 4 : Rox et Rouky font le taff pour Memphis

Malgré une photo qui propose davantage une atmosphère fouet et latex que bagarre et machisme pendant 48 minutes dans la raquette, les Grizzlies ont montré hier soir que la pire erreur à faire avec eux est de les sous-estimer. Après avoir proposer un bel effort collectif au Game 3, c’est la paire intérieure de All Stars qui s’est chargée de montrer l’exemple.

Ce qu’il s’est passé

Le luxe que propose un excellent one-two punch peut se traduire de façons différentes : deux joueurs qui se complémentent ou qui se suivent, qui s’aident ou qui laissent l’un et l’autre faire son taff. Hier soir, Rox et Rouky ont préféré montrer que leur duo était la crème de la crème intérieure en NBA en se suivant quart-temps après quart-temps, n’en déplaise aux Lakers ou aux Pacers. Si la première mi-temps a montré que Zach Randolph était bel et bien de retour au meilleur moment, la seconde a offert un espagnol quatre étoiles : les deux grizzlis ont fini avec 48 points combinés, 22 rebonds, 6 passes et 4 contres. Rien à faire pour des Clippers ultra-dominés dans la raquette, que ce soit dans le jeu de passe des locaux comme la bataille au rebond (45 à 28, un viol). Le cinq majeur de Memphis a fini entre 10 et 25 points, alors que les californiens ne proposaient que 3 joueurs de leur équipe au-dessus des 10 unités. Impossible de l’emporter dans des conditions pareilles.

Ce qui aurait dû se passer

La théorie du tortionnaire torturé : après avoir dominé physiquement les Games 1 et 2, Los Angeles a reçu la leçon du grand frère sur les deux suivants. Il faudra vite reprendre l’avantage des coudes et du crâne lors de leur retour à la maison, mais hier soir c’était une punition de maternelle. Aucun des vétérans, supposés utiles en PlayOffs, n’a pointé le bout du nez pour offrir des lignes statistiques à foutre la nausée : Caron Butler (0 points en 15 minutes), Chauncey Billups (0 points en 18 minutes), Lamar Odom (5 points en 20 minutes) et Matt Barnes (6 points en 25 minutes). 21 millions de dollars l’année, 11 points combiné. Il est cher le bucket comme on dirait au KFC. Il faudra donc que les vieilles cannes se réveillent pour un match que les Clippers doivent absolument gagner, s’ils ne veulent pas perdre leur série, leur saison, et possiblement leur meneur de jeu All Star. Mardi, c’est UFC time pour les hommes de Vinny del Negro.

Les réactions des deux côtés

« Ils jouent beaucoup trop bien ensemble. Zibo dans la peinture et Marc Gasol avec sa taille qui peut tirer de loin et faire des passes comme un arrière, c’est très dur de les arrêter. Il ne faut pas les laisser tranquille, il faut les pousser et les faire courir, sinon ils vous mettent à l’amende. » Chris Paul n’a pas vraiment aimé Rox et Rouky 3.

« On a une seule chose en tête, et c’est d’aller à Los Angeles pour gagner le prochain match. C’est tout. » Lionel Hollins ne veut pas que ses joueurs célèbrent trop tôt.

Prochain match

Mardi 30 Avril, à Los Angeles, à 4h30 sur vos écrans.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top