Bulls

La Matinale : Thriller à Chicago, OKC assure à Houston !

Chaque matin, retrouvez La Matinale sur TrashTalk : un condensé rapide de ce qu’il ne fallait pas louper la veille en NBA. De l’action du jour à la statistique, en passant par le joueur et la citation, touillez votre café dans une atmosphère flash info, en direct sur vos écrans !

Le joueur du jour : Nate Robinson

Considéré comme un des plus beaux matchs de l’année, le Bulls – Nets d’hier soir proposait son lot de moments exceptionnels, dont la plupart menés par le lutin officiel de Chicago. Little Nate a bifflé Brooklyn à coup de paniers assassins dans le quatrième quart et en prolongation, faisant de lui la star de la nuit et le rapprochant même d’un certain Michael Jordan : 23 points dans les douze dernières minutes, à quelques unités du record de la franchise ! Après s’être bien pris la tête avec sa meuf (C.J. Watson) et un écran sale de la part de Gerald Wallace, Robinson a sortit sa plus belle cape pour faire taire les haterz : 34 points et 4 passes à 14/23 dont 3/7 de loin, le tout en sortie de banc. Le genre de ligne à mettre en gras sur son CV dans ses négociations de contrats futures, à commencer par cet été.

Le fraudeur du jour : George Hill

Quand une équipe se foire complètement à l’extérieur, il est souvent intéressant de voir le lien qu’il existe entre la performance collective et celle de son leader sur le terrain, le meneur de jeu. Et dans des PlayOffs actuels où il n’existe aucun mauvais meneur à part Jeremy Lin sans son épaule, il n’y a pas le droit à l’erreur. Un grand bravo donc à Georgette qui nous a offert un match digne de ses premiers jours à San Antonio avec 3 points, 3 passes et 3 balles perdues à 1/8 en 28 minutes. Exactement ce dont avaient besoin ses Pacers pour tenter de s’imposer à Atlanta, ce qu’ils ont failli faire en ne perdant que de… 21 points. Si c’était Avery Bradley en défense en face on aurait quelques éléments d’explication, mais Devin Harris et Jeff Teague qui trottinent on appelle pas ça vraiment des bulldogs de classe internationale.

L’action du jour : Oh le joli marcher KD !

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »ivimSR0l5cQ »]

Le chiffre du jour : 29

En inscrivant 29 points dans le quatrième quart-temps et les prolongations, Nate Robinson s’est offert une belle page dans l’histoire. En effet, le lutin de l’Illinois a rejoint LeBron James et sa fameuse explosion en 2007 face aux Pistons pour le plus grand nombre de points marqués dans ces périodes depuis 15 ans ! Il dépasse ainsi Allen Iverson et ses 26 points face aux Bucks dans les derniers instants du match, et Richard Jefferson avec 24 points face aux Pistons en 2004. Deux très grands joueurs…

La citation du jour : Kevin Durant

« Je me suis tout de suite dit que le Seigneur était avec moi… Quand je vois le tir monter aussi haut, je sais que ça ne va pas rentrer donc je me dis j’aurais dû pénétrer, provoquer une faute ou trouver un coéquipier… mais quand le tir est retombé dans le panier je me suis juste dit : Merci, Seigneur… » Avec 40 secondes à jouer, KD met un énorme trois-points pour donner un point d’avance au Thunder.

La news du jour : Absences injustifiées ?

Sortez les carnets de correspondance ! Qui n’a pas justifié son absence ? Gérard Smith a payé sa maturité pour avoir mis un vilain coup de coude dans la glotte de Jason Terry lors du Game 3 à Boston, il sera donc suspendu pour le prochain match entre ces deux équipes. Pas sur que cela aide vraiment Boston. Metta World Peace et Steve Nash seront absents du Game 4 entre Spurs et Lakers pour blessure, si on peut appeler ça un match plutôt qu’un film pornographique. Enfin, Dwyane Wade souffre à la cuisse et pense profiter un peu du climat exceptionnel à Milwaukee pour visiter la ville pendant que LeBron démontera les Bucks lors du Game 4. Brandon Jennings a donc l’occasion de sa vie pour gagner la série en 6 au prochain match.

La french touch du jour : Joakim Noah

On va arrêter de s’inquiéter pour son pied et se concentrer sur ce qu’il fait sur le terrain, sinon on ne va jamais réussir à dormir tranquillement. Jooks a tenu à clasher les gens qui ont voté pour Marc Gasol concernant le titre de Meilleur Défenseur de l’Année en réalisant une de ses plus belles performances de la saison : Brook Lopez a terminé la soirée à 8 points à 2/12 au tir quand il était défendu par le frenchie, en plus de deux de ses quatre balles perdues provoquées. C’est sans parler du fait que Joakim a proposé 15 points, 13 rebonds et 3 contres, et une passion qui l’ancre de plus en plus comme une légende de la franchise de l’Illinois. On t’attend à Brooklyn pour conclure le deal cousin.

L’image du jour : Lob City ?

Après Lob City transformé en Flop City, on vous présente le dernier surnom trouvé et designé : les LA Floppers. On va pas dire que ça sonne aussi bien, mais sur ces deux derniers matchs on peut porter ce t-shirts dans la rue tranquille.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top