Pistons

Killian Hayes a raté son rendez-vous avec Paris : 4 points à 2/13 au tir, l’avantage c’est qu’il reviendra forcément plus fort

Killian Hayes 20 janvier 2023

Petit Kiki reviendra plus fort.

Source image : NBA League Pass

Il était le petit prince, celui que tout le monde attendait. Ses contours étaient soignés, tout comme ses déclas de la semaine qui en faisaient un candidat crédible à l’Équipe de France pour les Jeux de 2024. Oh le beau timing, mais pour parfaire tout ça il  aurait fallu sortir le grand jeu sur le terrain. Et on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre, et la feuille de stats.

Aïe. Les anciens lui avaient pourtant sit à Killian : la pression faut pas la subir, faut la boire, en plus y’en a des bonnes à l’entrée de la salle, elles ont un goût d’urine et elles coutent 12 euros la demi-pinte. Bref, passé ce petit coup de gueule contre la société de consommation, revenons au basket pour vous annoncer que, non, Killian Hayes n’a pas concou son date de la soirée bien au contraire. Une défaite avec ses Pistons, ça c’était prévisible et à vrai dire on s’en cogne un peu, mais, surtout, un match décevant de la part du meneur français, alors que son peuple l’attendait si fort. Vous savez, ce fameux peuple qui avait fait de lui la star de ce match alors qu’il vient de passer deux ans à se foutre de sa gueule, ah, la patience, vertu pas si simple à posséder.

Hum, mais c’est qu’il est chafouin ce rédacteur, mais oui il est chafouin car lui aussi s’attendait à une belle perf de son (pas du tout) poulain, et pas à cet odieux 2/13 au tir, contre performance qui arrive de temps en temps à Kiki mais qu’il aurait pu se garder de lâcher ce soir, devant “son” public.

2/13 au tir pour 4 petits points, une foultitude de tirs bien trop courts et notre master en psycho nous dit que c’est la confiance, puis cette faute (non sifflée) en fin de match sur Alex Caruso, dont on a bien cru qu’elle allait nous envoyer notre Frenchie aux Urgences. Fort heureusement Kiks se rattrape avec huit passes décisives, dont la moitié offertes lors d’un premier quart où l’on se disait que le reste viendrait, les vrais sachant qu’on ne juge pas un joueur sur un match, surtout pas un match NBA à Paris, car sinon Malik Monk serait triple Hall Of Famer.

Une soirée qui ne restera donc pas dans les annales de Killian Hayes, en tout cas pas orthographié comme ça, et Kiki s’en retournera très vite à ses pénates pour continuer de faire du sale aux Etats-Unis, loin de tous ses nouveaux fans dont la majorité l’aura oublié demain. Allez Kiki, t’en verra d’autres, t’as juste raté un date on ta dit.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top