News NBA

Anthony Davis et Kevin Durant élus joueurs de la semaine en NBA : mérité, mais on voudrait quand même l’avis de Devin Booker

Injouables.

Source image : NBA

Vous avez l’habitude maintenant, le lundi soir est notamment marqué par la révélation des meilleurs joueurs de la semaine passée. Et aujourd’hui, honneur à Anthony Davis et Kevin Durant, qui ont été tout simplement injouables ces derniers jours. 

Si les Lakers ont véritablement redressé la barre sur la dernière dizaine de matchs, c’est en grande partie parce qu’Anthony Davis est redevenu le Anthony Davis qui fait peur à tout le monde. En particulier sur la semaine qu’on vient de vivre, durant laquelle AD a enchaîné les performances de monstre : 44 points, 10 rebonds, 4 passes, 3 contres dans l’énorme victoire à Milwaukee, puis… 55 points – 17 rebonds – 3 blocks hier sur le parquet de Washington, avec deux victoires à la clé pour obtenir un bilan de 3-1 sur la semaine. Il faut remonter à la bulle 2020 pour voir AD à un tel niveau des deux côtés du terrain, voire même à ses années New Orleans. Clairement ça fait plaisir à voir après les nombreux bobos et les dernières saisons décevantes du monosourcil.

De l’autre côté du pays, Kevin Durant continue de faire du Kevin Durant. C’est toujours aussi létal, c’est toujours aussi propre, c’est toujours aussi efficace, mais impossible de s’en lasser. Sur ses quatre derniers matchs, KD tourne à 33 points, 7 rebonds, 5,5 passes, 1 interception et quasiment 2 contres de moyenne à 65,4% au tir (lol), 37,5% de loin et 92,3% aux lancers-francs. Des stats de folie boostées notamment par son explosion face à Orlando (45 points à 19/24 au tir) et son carton face à sa ville natale de Washington (39 pions). Sur le plan collectif, ça donne également trois victoires en quatre matchs pour Brooklyn, qui possède désormais un bilan positif (13 victoires – 12 défaites, 8e de la Conférence Est).

Il y avait pas mal de candidats cette semaine, notamment Devin Booker à l’Ouest (39 points et 6 passes de moyenne, bilan de 3-1) qui aurait très bien pu rafler cette petite récompense qui fait toujours plaisir, mais Anthony Davis et Kevin Durant n’ont clairement pas démérité. Et quelque chose nous dit qu’ils vont vite enchaîner…

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top