Heat

Jimmy Butler a sauvé le Heat contre Charlotte : 35 points, 10 rebonds et 8 passes pour le boss de Miami !

Jimmy Butler Miami Heat 11 novembre 2022

Jimmy Butler en mode superstar contre les Hornets.

Source image : NBA League Pass

Jimmy Butler sauveur de Miami ! Chahuté par les Hornets dans le money time, le Heat a encore pu compter sur son leader pour tenir la boutique et arracher la victoire. Une performance XXL de plus pour le chouchou de South Beach. 

Pour les stats de cette rencontre à rebondissements, suivez le lien magique. 

Sur le papier, une rencontre plus qu’abordable pour le Heat. Sur le terrain, il aura quand même fallu bien trimer pour se débarrasser de ces accrocheurs Hornets. Même sans Tyler Herro, Miami avait pourtant bien géré son affaire pendant les trois quarts du match derrière un Jimmy Butler des grands soirs, qui avait quasiment repoussé Charlotte à lui seul au retour des vestiaires. Douze points d’avance au moment de débuter le money time, c’est plutôt confort non ? D’autant plus face à une équipe qui est en back-to-back et privée de LaMelo Ball mais aussi Gordon Hayward. On se dit promenade de santé sur la plage et visiblement les joueurs de Miami ont oublié la crème solaire. Le Heat se fait retourner comme une crêpe par le collectif des Hornets dans le dernier acte. Kelly Oubre Jr. enchaîne les ficelles, Jalen McDaniels sort de sa boîte, et voilà Charlotte aux commandes d’un match qu’on croyait déjà fini. Bousculé, le Heat s’en remet une fois de plus à Jimmy Butler. La star de la franchise est obligé de mettre toute la Floride sur son dos pour éviter une défaite qui aurait eu un goût bien amer. 35 points (sa meilleur marque de la saison), 10 rebonds, 8 passes et 2 interceptions à 11/19 au tir et 13/15 sur la ligne pour l’homme au bandeau.

Intenable dans le money time, Butler aura aussi fait le taf en défense. Il se montre d’ailleurs décisif en défendant très proprement sur Terry Rozier sur le dernier shoot de Charlotte. En un mot : PATRON. Le positif ici, c’est que Jimmy Buckets est bien de retour à son meilleur niveau et ses bobos récents semblent de l’histoire ancienne. D’un autre côté, on se dit que le Heat doit vraiment mieux faire sur cette fin de match. Il y a un bon matelas au tableau d’affichage, l’équipe en face est usée de son match de la veille et limitée dans ses forces en présence, il faut taper ce match avec autorité. C’est là qu’on regrette que Jimmy ne soit pas toujours bien assisté par ses copains. Kyle Lowry n’a pas été transcendant cette nuit et Bam Adebayo claque encore un joli double-double mais il donne toujours l’impression de jouer avec le pied sur le frein dès qu’il est en attaque. De quoi rappeler quelques souvenirs des derniers Playoffs et on attend mieux de la part du dernier Finaliste (et accessoirement leader) de Conférence Est. Les prochaines échéances (après Hornets ce dimanche, Miami jouera les Suns, les Raptors les Wizards et les Cavs) permettront de voir où se situe vraiment le Heat en ce début de saison.

Jimmy Butler superstar à South Beach pour repousser des Frelons qui se voyaient déjà réussir un gros coup à la FTX Arena. Le Heat a joué avec le feu mais son leader n’est pas le genre à fuir devant la difficulté. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top