Warriors

Stephen Curry démolit Charles Barkley après ses punchlines sur Klay Thompson : “Certains oublient à quoi ressemblait leur fin de carrière”

OUCH.

Source image : NBA League Pass

Dans le dur lors de ses dernières sorties avec les Warriors, Klay Thompson essaye encore de retrouver son rythme et son meilleur niveau après ses deux grosses blessures subies en 2019 et 2020. Mais pour la grande bouche de TNT Charles Barkley, le Klay des grandes années n’existe plus, ce qui a pas mal agacé le principal intéressé tout en poussant Stephen Curry à activer le mode trashtalking. 

“Il n’est plus le même, il décline.” Voilà ce qu’a déclaré Sir Charles après la grosse défaite des Warriors face aux Suns (134-105) dans la nuit de mardi à mercredi. Une défaite dans laquelle Klay Thompson a inscrit seulement 2 points à 1/8 au tir en 19 minutes (0/5 à 3-points), avant d’être expulsé pour deux fautes techniques suite à plusieurs échanges sympathiques avec Devin Booker.

Ces propos sont évidemment arrivés à l’oreille de Killa Klay, qui a profité de sa conférence de presse hier après le match contre Miami pour répondre à Barkley : “J’ai joué 55 ou 57 matchs au total en trois ans, laissez-moi un foutu moment pour retrouver mon niveau” a notamment balancé Thompson derrière le micro, rappelant qu’il est revenu d’un terrible combo rupture d’un ligament du genou – déchirure du tendon d’Achille pour aider les Warriors à retrouver les sommets. Mais au final, c’est véritablement son copain du backcourt Stephen Curry qui a envoyé la plus grosse punchline de la soirée (via @KylenMills).

“Certains gars ont tendance à oublier à quoi ressemblait leur fin de carrière.”

Tiens, prends-ça Charles Barkley !

Pour ceux qui ne suivaient pas la NBA à la fin des années 1990 ou qui ne connaissent pas trop les dernières années de Sir Charles en NBA, sachez que Barkley a connu un déclin autant physique que statistique sous le maillot des Houston Rockets, où il avait été transféré en 1996. Alors qu’il était toujours à la recherche de sa première bague de champion, Charles a enchaîné les blessures (seulement 183 matchs joués en quatre saisons), les petites embrouilles, et a vu sa production individuelle – bien qu’honnête avec 16 points et 12 rebonds de moyenne entre 1996 et 2000 – baisser en comparaison avec ses meilleures années à Philadelphie ou Phoenix.

Fin de carrière loin d’être mémorable donc pour Charles Barkley et en tant qu’historien du jeu, Stephen Curry n’a pas raté l’occasion pour lui rappeler.

Maintenant, ce n’est pas parce que Sir Charles a quitté la NBA par la petite porte qu’il ne peut pas avoir un avis sur le niveau de jeu de Klay Thompson cette saison. Avec 12,6 points de moyenne en 24 minutes à 34% de réussite au tir dont 31% du parking, il est clair que le Splash Brother n’est plus le même… pour l’instant. Pour l’instant. On insiste sur la notion de temps car même dix mois après son retour sur les parquets, difficile de demander à Killa Klay d’être déjà à son tout meilleur niveau, lui qui était avant 2019 “le meilleur arrière two-way de la NBA” selon Barkley lui-même. Peut-il un jour redevenir le Thompson d’avant sachant qu’il a 32 ans aujourd’hui ? Là est toute la question. Et nous on préfère patienter encore un peu avant de lâcher n’importe quelle conclusion.

Auteur de 19 points la nuit dernière contre Miami, Klay Thompson a pu rebondir tout en ayant son plus gros temps de jeu de toute la saison (29 minutes). Signe qu’il va monter en puissance ? Peut-être. En tout cas Killa Klay a annoncé la couleur après la rencontre : “Je vais intérioriser tout ce qui a été dit pour être encore meilleur”. Ça promet…

Source texte : @KylenMills

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top