Warriors

Le joueur qui va faire cliquer sur les Golden State Warriors : Stephen Curry, cuisinier en Chef de toute la Ligue et accessoirement meilleur shooteur de l’Histoire

Si tous les joueurs de Warriors vont nous donner envie de cliquer cette saison, on avait envie de faire un focus sur celui qui pourrait rentrer dans notre cœur et nous pousser à mater Golden State sur la saison 2022-23. Mesdames et messieurs, voici votre petite dose de Stephen Curry.

S’il y a bien un joueur sur cette Terre capable de faire cliquer toute la population tellement ses highlights paraissent absurdes, c’est bien Steph Curry. Le gars a tellement révolutionné l’industrie basketballistique que c’est devenu normal de voir des petits de 9 ans envoyer 45 tentatives à 3-points sans en réussir aucune et trouver ça normal. « Le basket c’était mieux avant » aurait dit mon grand père. Peut-être, mais on n’arrête pas le progrès et Steph Curry incarne cette notion même d’évolution : l’arrivée des joueurs capables de dégainer de n’importe où et un nombre de fois insensé dans une rencontre. Quelques années plus tard, les Trae Young déboulent en NBA et s’y mettent à leur tour. Quand un joueur est aussi unique, c’est forcément beaucoup de spectacle et de highlights, et le clic est alors de mise. Pour éteindre définitivement le débat du meilleur sniper de tous les temps, Curry est allé dépasser Ray Allen en décembre dernier pour devenir le recordman historique du plus grand nombre de tirs à 3-points convertis. Et à 34 ans, il ne lui restes certes pas dix ans de carrière mais il devrait en planter assez pour faire en sorte de ne pas être rattrapé avant environ 4000 ans. La plupart des records concernant l’adresse longue distance lui appartiennent, et on ne comprend la folie Curry qu’en regardant réellement ce qu’il fait sur un terrain. Attention petit conseil : si vous n’avez pas d’équipe favorite et que vous cherchez à trouver votre joueur, votre poulain qui vous fera aimer le basket et sa franchise, Steph risque bien de vous faire tomber amoureux de la chose.

Agaçant ? Certainement. Insolent ? Assurément. Inarrêtable ? Fort probable. Outre ce niveau de rimes d’un enfant de 4 ans, Steph Curry est un showman à lui tout seul. Comme on a pu le voir tout au long de sa carrière mais surtout lors des dernières Finales face aux Celtics, le trashtalking fait aussi partie de l’ADN du meneur de San Francisco. De cette équipe des Warriors qui n’arrive décidément pas à perdre, Baby Face est le parfait leader. Il sort d’une énorme saison à 25,5 points, 6,3 passes et 5,2 rebonds à 38% de loin, mais surtout une saison ponctuée par le sacre ultime de champion NBA, avec le titre qui lui manquait le plus : MVP des Finales. Steph est sur un nuage et il emporte tous ses Warriors avec lui depuis bientôt dix ans, à tel point qu’il est rentré dans le débat du Top 10 All-Time. Oui oui, on parle bien là d’un joueur qui peut prétendre au statut de meilleur meneur de l’histoire et de top 10 de tous les temps. Sa carrière NBA a jusqu’ici été formidable, ornée de huit sélections All-Stars et de quatre bagues, et la question est aujourd’hui de savoir : jusqu’où va aller Steph Curry ? Une chose est sûre et on l’a appris avec le temps, les yeux écarquillés, sans voix devant des performances lunaires : ne JAMAIS sous estimer le numéro 30 de Golden State. Jamais. Vous aurez autant de chances de vous tromper que si vous essayiez un jean après les fêtes de Noël sans même regarder la taille.

Steph Curry entame sa quatorzième saison dans la Grande Ligue et on a tellement hâte de le voir à l’œuvre nous cuisiner ses meilleurs défenseurs et en rire sans que personne ne puisse rien faire. À l’instar d’un chaton croisé dans la rue, il est tout mignon et parait inoffensif mais il n’a au fond de lui qu’un seul objectif : vous faire mordre la poussière. Et dans un collectif aussi bien huilé que celui des Warriors, ça ne peut qu’en valoir le clic.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top