Bucks

Le joueur qui va faire cliquer sur les Milwaukee Bucks : Giannis Antetokounmpo, le Dieu grec qui fait tomber sa foudre sur la Ligue

Si tous les joueurs de Milwaukee vont nous donner envie de cliquer cette saison, on avait envie de faire un focus sur celui qui pourrait rentrer dans notre cœur et nous pousser à mater les Bucks sur la saison NBA 2022-23. Mesdames et messieurs, voici votre petite dose de Giannis Antetokounmpo.

Thanasis Antetokounmpo a beau être un bon joueur de basket avec une énergie débordante et une capacité à s’agiter sur le banc digne des plus grands, il ne sera malheureusement pas LE joueur qui va faire cliquer sur les cervidés cette année. Et pour cause, il y a dans son équipe (et sa famille) un monstre qui roule sur la Ligue depuis maintenant cinq bonnes années. Certains voient en lui un Dieu issu de la mythologie grecque, d’autres un basketteur unique qui rappelle la domination du gros Shaq, et puis y’a les rageux (coucou Gilbert Arenas) qui le voient comme un joueur béni athlétiquement mais incapable d’être une menace du parking et ne possédant aucun skill. Bon, les personnes qui sont dans ce dernier cas ne sont pas très nombreuses, on vous rassure, et on leur conseille d’ailleurs d’arrêter la lecture ici.

Giannis Antetokounmpo attaque sa dixième saison cette année et si on se fie à son âge (28 ans), il rentre tout juste dans son prime. Pas bon signe pour les adversaires ça. On pourrait se fier à d’autres points intéressants aussi, comme ses stats par exemple : 29,9 points, 11,6 rebonds, 5,8 passes et 1,4 contre à 55% au tir. Voilà le rendement du Grec en 2021-22. Pas de quoi être élu MVP mais de quoi faire trembler la Ligue et porter les Bucks sur ses épaules. Faut dire que les années commencent à se ressembler pour Giannis à la tête des Daims (beaucoup moins stylée en français cette équipe) : des lignes de statistiques absurdes, une domination physique rarement vue dans le basket, une humilité rare en NBA pour un joueur de son niveau, un vrai leadership et un grand smile contagieux qui viennent asseoir le statut de superstar connue et surtout appréciée du public. Il est tout ce qu’on attend d’un patron d’une équipe, capable de driver ses teammates jusqu’au Graal comme en 2021 en donnant corps et âme pour les siens.

Étant donné le contexte difficile dans lequel il a grandi du côté d’Athènes, entre la pauvreté et les risques de faire fausse route, son histoire n’en est aujourd’hui que plus belle et donne un énorme crédit à Antetokounmpo – et ses frères – pour être arrivé au sommet du basketball mondial. Car oui, on parle bien là d’un des meilleurs joueurs du monde, si ce n’est le meilleur. Alors préparez-vous car cette année encore, le Freak va lâcher des 40/12/7 avant d’enchaîner les blagues de la plus grande niaiserie en conférence de presse. Si avec ça vous ne cliquez pas sur les Bucks…

Vous avez tous déjà vu Giannis jouer, et vous savez tous à quel point c’est injuste pour certains défenseurs. Par contre vous savez aussi que c’est kiffant de voir un gars de 2m11 traverser le terrain en trois dribbles et écrabouiller l’adversaire en face de lui. Vous savez aussi qu’un joueur comme ça n’est pas commun, limite pas humain, et que ça vaut le clic.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top