Cavaliers

Question à cent balles à Cleveland : qui sera titulaire avec Darius Garland, Dodo Mitchell, Evan Mobley et Jarrett Allen ?

Isaac Okoro 2 octobre 2022

C’est qui lui ?

Source image : YouTube

Avec l’arrivée de Donovan Mitchell durant l’intersaison, les Cavaliers ont ajouté un All-Star supplémentaire à un effectif déjà ultra-prometteur avec les jeunes phénomènes Darius Garland, Evan Mobley et Jarrett Allen. Mais aux côtés de ces quatre-là, qui va compléter le cinq majeur à l’aile ?

Il est là le gros point d’interrogation à Cleveland alors que la saison régulière 2022-23 doit commencer dans une grosse dizaine de jours. Le backcourt est blindé, la raquette aussi, reste à voir quel joueur est le mieux équipé pour s’installer aux côtés de Garland, Spida, Mobley et Allen. Et ça tombe bien, Chris Fedor de cleveland.com vient de nous faire un état des lieux en direct du camp d’entraînement des Cavs. L’occasion pour nous de voir quels sont les plans du coach J.B. Bickerstaff, et quel joueur tient potentiellement la barre alors que la pré-saison est sur le point de commencer pour Cleveland.

Les candidats 

  • Isaac Okoro
  • Caris LeVert
  • Cedi Osman
  • Dean Wade
  • Lamar Stevens
  • Dylan Windler

Les options ne manquent pas et les profils sont plutôt diversifiés. Si Bickerstaff veut privilégier la défense, Isaac Okoro a de quoi le séduire. S’il préfère intégrer le joueur le plus doué offensivement, Caris LeVert part avec une longueur d’avance sur la concu. Attention cependant à Cedi Osman, qui malgré son irrégularité des deux côtés du terrain et son amour pour la France peut s’incruster dans le cinq grâce à sa polyvalence. Dean Wade, qui a été prolongé durant l’intersaison, est lui apprécié pour son intelligence et son côté 3&D qui n’a pas forcément besoin du ballon pour être efficace. Lamar Stevens et Dylan Windler ne font eux clairement pas partie des favoris mais le premier s’est fait une petite place la saison dernière à Cleveland grâce notamment à sa défense, tandis que le second a récemment reçu les louanges de son coach pour le travail qu’il a réalisé afin de laisser derrière lui ces pépins physiques qui ont gâché ses trois premières années NBA.

“On va voir qui correspond le mieux, on va essayer de mettre en place les meilleurs combinaisons possibles. On ne veut pas mettre en place une rotation, on veut mettre en place quelque chose pour que chacun comprenne son rôle et les minutes qu’il va avoir.”

– J.B. Bickerstaff

Isaac Okoro en favori

Si l’on en croit les bruits de couloir en provenance de Cleveland, Okoro serait dans les petits papiers de Bickerstaff pour devenir titulaire à l’aile. Ce n’est pas vraiment une surprise et ce pour plusieurs raisons. La première, c’est que cette nouvelle version des Cavaliers qui a surpris son monde depuis un an est avant tout basée sur une vraie culture défensive (cinquième en NBA au defensive rating la saison dernière). Une culture symbolisée évidemment par les deux tours dans la raquette – Mobley et Allen – mais aussi par la présence de joueurs comme Isaac Okoro, lui qui se donne tous les soirs dans sa propre moitié de terrain. Sachant que Donovan Mitchell va apporter un gros coup de boost offensif sur le backcourt aux côtés de Garland, cela a du sens d’intégrer un profil défensif tel qu’Okoro pour avoir le meilleur équilibre possible. La deuxième raison, c’est que notre ami Isaac a démarré 61 matchs sur 67 l’an dernier, même si c’était plus souvent sur le poste 2 sachant que Lauri Markkanen occupait l’aile. Son statut de titulaire l’an dernier, mais aussi de numéro 5 de la Draft 2020, donne en effet un peu plus de poids à sa candidature que des joueurs comme Cedi Osman (31e choix de draft, remplaçant depuis deux saisons), Dean Wade (non drafté), Lamar Stevens (non drafté) ou Dylan Windler (26e choix de draft).

Mais quid de Caris LeVert alors, titulaire à dix reprises en dix-neuf matchs l’an passé et qui a prouvé durant sa carrière qu’il pouvait être un scoreur à 20 points de moyenne en NBA ? La question est légitime d’autant plus que si l’on en croit notre insider Chris Fedor, J.B. Bickerstaff kifferait pas mal l’envergure et la longueur de Caris, légèrement plus grand qu’Okoro (1m98 contre 1m96). Néanmoins, associer Garland – Mitchell – LeVert avec un seul ballon sur le terrain, ça ne semble pas top en matière de fit. Ils ont tous les trois plus ou moins besoin de la gonfle et ça semble difficile de maximiser leur production offensive en les alignant en même temps sur le parquet. Ainsi on voit plus Caris LeVert en sortie de banc et amener ce coup de boost offensif qu’Isaac Okoro ne peut pas – à ce stade de sa carrière – apporter. C’est probablement dans ce rôle-là qu’il peut non seulement être le plus utile pour son équipe, mais aussi soigner sa cote en vue de ses prochaines négociations contractuelles.

“Je peux réussir dans n’importe quel rôle. J’ai déjà été titulaire, je suis déjà sorti du banc. J’ai fait les deux durant toute ma carrière. Je suis un joueur d’équipe. Peu importe ce qu’on me demande, je serais prêt.”

– Caris LeVert

Si l’on ne peut pas exclure le scénario d’un transfert en cours de saison et si certains rêvent déjà d’un nouveau retour de LeBron James à Cleveland en 2024, c’est aujourd’hui le training camp ainsi que la pré-saison qui vont décider de l’identité du poste 3 chez les Cavs. Isaac Okoro semble en pole, mais attention parce que derrière ça pousse.

Source texte : cleveland.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top