Hawks

On a parlé de trade pour Clint Capela et John Collins tout l’été : le vestiaire des Hawks peut-il tenir avec autant de rumeurs ?

Trae Young John Collins 24 juillet 2022

Il a pourtant l’air heureux.

Source image : Youtube

Deux joueurs des Hawks d’Atlanta, le pivot Clint Capela et l’ailier-fort John Collins, ont été impliqués tout l’été dans des rumeurs de trade. Mais le début de saison est là, tout proche, et aucun n’a bougé. Toutes ces rumeurs peuvent-elles avoir un impact sur le vestiaire des Hawks ?

Le basket, enfin la NBA, est un business et tout le monde le sait. On ne se gêne pas pour envoyer des joueurs à l’autre bout des États-Unis, en pleine saison, parfois sans leur en parler au préalable. Et évidemment, dans un contexte pareil, les rumeurs fusent et deviennent parfois le gagne-pain des médias. Les joueurs en entendent parler et peuvent être déconcentrés, gênés, voir énervés de savoir que leur franchise cherche à se débarrasser d’eux. Et à Atlanta, deux noms reviennent régulièrement dans les discussions : Clint Capela et John Collins.

Le Suisse Clint Capela, ancienne gloire du 71 s’il en est, est un bon pivot mais pas un All-Star non plus, pas de la trempe de ceux qui peuvent vous faire gagner une série de Playoffs à lui tout seul. Il est normal aujourd’hui qu’on imagine Trae Young être associé à un intérieur plus dominant, encore plus complémentaire notamment sur pick and roll, et meilleur défenseur. Les rumeurs à son sujet ont donc été nombreuses, surtout durant un été où plusieurs grands noms étaient disponibles. On a parlé de lui tout d’abord chez les Wolves, qui voulaient se renforcer au poste 5, on a parlé ensuite d’un trade avec Rudy Gobert, puisque le GM du Jazz Danny Ainge a toujours apprécié Capela et avait essayé de le faire venir à Boston en 2019. Ces deux options ne se sont pas concrétisées puisque c’est le Français qui a posé ses valises dans le Minnesotaéc, et récemment une rumeur envoyait encore Clint Capela à Brooklyn contre Joe Harris et Cam Thomas. Les Hawks auraient perdu leur pivot titulaire, mais Onyeka Okongwu aurait prit sa place et des joueurs plus complémentaires avec le roster actuel seraient arrivés.

Beaucoup de rumeurs donc, mais pas grand chose de concret. Et surtout, pas grand chose qui indique que les Hawks aient vraiment voulu se séparer de Capela. D’ailleurs, la franchise l’a souvent répété : elle apprécie le Suisse. Enfin, c’est surtout Trae Young qui l’apprécie, sur et en dehors des terrains, et évidemment on va tout faire pour contenter la star de l’équipe, on n’est pas fou quand même.

L’autre joueur qui se retrouve sans arrêt au milieu de rumeurs depuis quelques mois (années) ? John Collins. Dans son cas, la situation est différente. Son front office a essayé de l’inclure dans un package pour Kevin Durant, au final resté à Brooklyn. Elle a voulu l’échanger contre Dejounte Murray, finalement arrivé contre d’autres joueurs. Il aurait même été offert contre Ben Simmons en janvier avant que celui-ci ne rejoigne KD. Pas plus tard que le mois dernier, on parlait de donner Collins pour attirer Jae Crowder, qui n’a toujours pas trouvé preneur. Bref les Hawks ont donc bien essayé de trader John Collins à plusieurs reprises, business is business. On pourrait penser qu’il l’a mal pris, qu’il en veut à ses dirigeants, et franchement comment le lui reprocher ? Mais JC a pu s’exprimer dimanche, comme ses dirigeants et son coach, durant le traditionnel Media Day, et apparemment… tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. John Collins sait que Nate McMillan est conscient de la situation et que tout est fait dans l’intérêt de la franchise. Son coach, lui, a apprécié la façon dont le joueur a réagi à ces rumeurs. Même son de cloche du côté de Landry Fields, le GM des Hawks :

« Nous avons bien communiqué avec John, et il est toujours resté professionnel. Je lui ai parlé il y a quelques jours et je lui ai dit que s’il était toujours avec nous, ce n’était pas par hasard. » – Landry Fields

La relation entre le joueur et ses dirigeants semble donc au beau fixe, une victoire pour les Hawks. Mais attention, cette stabilité est toujours dépendante d’une chose : les résultats. Si ça gagne, on n’entendra moins parler de ces rumeurs et l’équipe sera sereine. Si ça perd, les Hawks vont forcément vouloir se renforcer, et un nom reviendra encore et toujours, celui de John Collins. Mais le garder pourrait être la bonne solution, pour permettre à De’Andre Hunter de jouer au poste 3 et d’éviter le trop plein de travail physique que demande le poste 4, afin d’éviter qu’il ne se blesse encore. On y verra plus clair en février en fonction des résultats mais jusque là, les rumeurs incessantes de cet été ne devraient pas trop déranger l’équipe.

Les rumeurs de trade sont toujours difficile à gérer pour les joueurs mais les Hawks, Clint Capela et John Collins notamment, paraissent ne pas trop en pâtir. Attention tout de même en cas de mauvais résultats, l’alchimie affichée entre joueurs et dirigeants pourrait disparaitre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top