Nets

Kevin Durant s’est expliqué sur sa demande de transfert : “J’avais des doutes par rapport à notre capacité à construire une culture de champion”

En ce 26 septembre, c’est la rentrée pour la très grande majorité des franchises NBA avec le traditionnel Media Day. Et parmi les équipes qu’on attendait le plus, il y avait forcément les Brooklyn Nets. Après un été tout sauf calme caractérisé évidemment par la demande de transfert de Kevin Durant, ce dernier est arrivé sur le podium ce lundi pour s’expliquer sur ce sujet qui a fait trembler la planète NBA il y a quelques semaines. Morceaux choisis.

Il ne fallait pas être devin pour savoir que la majorité des questions des journalistes new-yorkais allaient être centrées sur la demande de trade signée KD à la fin de mois de juin dernier. Pourquoi ? Comment ? Quelles étaient les motivations exactes et comment voit-il son avenir à Brooklyn ? Autant d’interrogations qui méritaient des réponses claires de la part du principal intéressé. Alors pendant une bonne quinzaine de minutes ce lundi, Durant a pris une question après l’autre, micro dans la main et maillot noir des Nets sur les épaules.

“J’avais des doutes par rapport à notre capacité à construire une culture de champion”

Sans surprise, la saison chaotique des Nets a été au cœur de la demande de transfert de KD il y a quelques semaines. Quand il avait prolongé son contrat pour quatre années supplémentaires à Brooklyn à l’été 2021, il pensait que son groupe composé également de Kyrie Irving et James Harden pouvait aller au bout lors des saisons à venir. Certes l’élimination au deuxième tour des Playoffs contre Milwaukee – le futur champion – en sept matchs fut une déception mais Uncle Drew et le Barbu étaient tous les deux blessés. De quoi être optimiste sur les chances de Brooklyn en 2021-22. La suite, on la connaît : Kyrie Irving indisponible à cause de son statut vaccinal, James Harden qui fait la gueule et qui finit par se faire transférer contre Ben Simmons en février, le Boomer qui ne joue pas le moindre match avec les Nets car blessé, et un sweep en bonne et due forme contre Boston au premier tour des Playoffs. Alors forcément, dans sa tête, KD a commencé à se poser de sérieuses questions.

“Au fur et à mesure de la saison, vous avez vu tout ce qu’il s’est passé. Des lineups qui changent constamment, des blessures, il y a eu beaucoup d’incertitude et ça m’a mis le doute dans mon esprit par rapport aux quatre années à venir. Je vieillis, je veux être dans un endroit stable et construire une culture de champion. J’avais des doutes par rapport à ça.”

Des doutes qui sont devenus de plus en plus importants quand Kevin Durant a vu les Nets s’écrouler complètement suite à sa blessure au genou mi-janvier. Pendant les 21 matchs où KD était absent, Brooklyn a affiché un pauvre bilan de 6 victoires pour 15 défaites, passant ainsi du haut de tableau de la Conférence Est aux places de play-in. Une chute vertigineuse.

“Je pense qu’on aurait pu se battre un peu plus malgré les circonstances, les blessures, les absences. Quand je me suis blessé, on a perdu dix matchs de suite et je me disais qu’on ne devait pas perdre certains de ces matchs, peu importe qui est sur le terrain. Les équipes qui jouent le titre se battent face à l’adversité. Vous avez vu les Warriors de Stephen Curry, il était blessé en arrivant en Playoffs et l’équipe s’est battue pour gagner des matchs, pareil pour les Mavericks sans Luka Doncic. Je pense qu’on avait assez de talent pour faire ça aussi, et c’est ce qui m’a mis le doute.”

Cette KD dépendance a donc pas mal frustré la superstar des Nets, qui aurait surtout voulu voir des mecs step-up en son absence pour permettre à l’équipe de Brooklyn de sortir grandie de cette mauvaise période. C’est tout le contraire qui s’est passé et quand on a joué trois saisons dans la dream team de Golden State entre 2016 et 2019, forcément ça a du mal à passer.

“Je veux que les Nets soient respectés dans la communauté NBA”

Décidant finalement de retirer sa demande de transfert quand il a vu que le marché ne jouait pas en sa faveur et que les Nets possèdent quand même une équipe très sympathique sur le papier, Kevin Durant semble prêt à partir sur de nouvelles bases. Mais il veut surtout voir un groupe beaucoup plus résiliant que celui de la saison dernière, peu importe l’adversité qui frappera l’équipe de Brooklyn cette saison. Un groupe plus résiliant, qui ne prend aucun raccourci, et qui commence vraiment à maximiser son potentiel pour gagner le respect de l’ensemble de la NBA.

“J’ai l’impression que personne ne respecte les Nets sur le parquet. Et c’est ça que je veux, le respect de l’ensemble de la communauté NBA, en tant qu’équipe sur notre façon de jouer des deux côtés du terrain, des managers jusqu’aux responsables de l’équipement. Je veux ce respect, et ça passe par la manière avec laquelle vous travaillez chaque jour. On a sauté quelques étapes l’année dernière dans notre façon de travailler, à cause des circonstances.”

Aux yeux de Kevin Durant, l’humiliation de la saison passée doit être suffisante pour que tout le monde se regarde dans la glace et se remette en question afin d’emmener les Nets là où ils veulent aller : au sommet de la Ligue. Dans le cas contraire et si les Nets galèrent encore une fois comme l’an passé, KD peut-il à nouveau demander son transfert en cours de saison ? “Après trois ans, les fans des Nets devraient me connaître et savoir à quel point je travaille” assure-t-il. “On a traversé beaucoup de choses en tant qu’équipe et j’ai toujours fait mon boulot. Je ne pense pas devoir prouver quoi que ce soit aux fans des Nets. Je m’engage à avancer avec cette équipe.”

Voilà qui est dit.

Kevin Durant vient de s’expliquer publiquement sur les raisons de sa demande de transfert. Désormais, après les discussions qu’il a pu avoir avec le manager Sean Marks, le coach Steve Nash et le proprio Joe Tsai, l’heure est venue d’aller de l’avant. Aller de l’avant et utiliser l’énorme talent à disposition pour faire des Nets une équipe capable d’aller vraiment jouer le titre.

Source texte : Media Day Nets

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top