Pistons

Le joueur qui va faire cliquer sur les Detroit Pistons 2022-23 : Jaden Ivey, ce rookie qui a du game ET du flow !

Si un paquet de joueurs à Detroit risquent de nous donner envie de cliquer cette saison, on avait envie de faire un focus sur celui qui pourrait rentrer très vite dans notre cœur et nous pousser à mater du Pistoune à partir d’octobre. Mesdames et messieurs, voici votre dose quotidienne de Jaden Ivey.

En voilà un qui devrait galvaniser les foules et remplir un peu plus les sièges de la Little Caesers Arena, trop souvent laissés vides à cause du manque de résultats de la franchise depuis… depuis trop longtemps. Jaden Ivey donc. Le nouveau combo guard des Detroit Pistons arrive en provenance de Purdue avec des réacteurs dans les mollets et une dalle que l’on pourrait comparer à ceux d’un certain… meneur explosif des Grizzlies. Sa mère étant une ancienne basketteuse de la WNBA et son père un ancien joueur de NFL, le jeune arrière porte donc l’héritage sportif de la mif. ULTRA-athlétique, Ivey excelle à la prise de pick and roll et à la finition près de l’arceau : des qualités qui s’appliquent parfaitement à l’équipe des Pistons, jeune et fougueuse. Sa complémentarité avec Marvin Bagley III, très mobile et adroit près du cercle, sera une arme à étudier pour coach Casey, il en va de même pour celle avec Jalen Duren, autre phénomène physique arrivé pour sa part dans le Michigan cet été pour secouer la raquette des Pistons. Le shoot extérieur de JI n’est pas encore fiable mais il est décent et en progression, le rookie pourrait être associé à Cade Cunningham et Killian Hayes sur certaines séquences mais il commencera probablement les matchs assis en début de saison, pour apporter une maxi patate en sortie de banc avant de venir squatter le cinq ad vitam eternam, le tout étant de savoir combien de matchs suffiront à faire bouger les lignes à Detroit.

Attention tout de même, Jaden Ivey arrive dans une équipe où son poste est blindé comme le compte en banque de Jeff Bezos : Killian Hayes, Cade Cunningham, Cory Joseph, Alec Burks, Frank Jackson, Rodney McGruder, ou encore Saben Lee ? Heureusement pour lui, Jaden a été drafté en cinquième position, les Pistons comptent sur lui pour le futur de la franchise et il ne devrait pas être trop inquiété par la présence de tous ces gars, d’autant que la moitié d’entre eux sont des vétérans et que le projet à Motor City est clairement axé jeunesse. S’il est sérieux et qu’il fait ce qu’on lui demande, il prendra ses 20 minutes par match, si ce n’est plus. En tout cas Jaden jouit d’une grosse hype grâce à ses highlights de barge en université mais aussi ses campagnes avec les équipes jeunes des States, où il avait notamment été élu dans le cinq majeur de la Coupe du Monde U19 en 2021.

Très souvent comparé à Ja Morant, Ivey devrait avoir un impact immédiat à Detroit mais il ne faut pas en attendre des miracles, pas tout de suite et, surtout, pas de manière collective, la jeune garde des Pistons étant encore trop jeune pour espérer de grandes choses dès la saison prochaine. En revanche, attendez-vous à voir Jaden Ivey dans vos Top 10 de la nuit, car le joueur d’1m93 n’a aucune idée de ce qu’est la gravité et n’hésitera pas à terminer les imprudents qui s’aventurent sous son panier. La preuve avec ses highlights à Purdue l’année dernière.

Source texte : Envergure / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top