Heat

Les vacances des NBAers : on a (presque) mené l’enquête pour savoir où les joueurs du Heat passaient leur été

Miami Heat Vacances joueurs NBA

Ils sont pas beaux, sur leur bateau, les copaings du Banana ? Allez, direction Miami.

Source image : montage TrashTalk

Maintenant que la saison NBA est finie, place aux vacances ! Les joueurs de la Grande Ligue ont encore quelques semaines de free time devant eux pour se la couler douce au soleil, s’envoyer des cocktails à la pelle… ou pas. Tiens, c’est vrai que chacun a sa propre définition du mot « vacances », alors pour vous la rédaction de TrashTalk a cherché où est-ce que les membres du Heat ont décidé de s’évader. Déjà que la Floride c’est pas mal tout au long de l’année…

NB : ces destinations sont le plus souvent imaginaires et n’ont que pour unique but de vous faire sourire, même si elles sont parfois basées sur les réelles vacances des joueurs mentionnés.

Kyle Lowry

Après avoir pas mal sué et donné sous le maillot des Raptors, Kyle pensait avoir trouvé le bon plan en signant à Miami. Des grands hummers trois fromages, des chaises longues, des plages et des Capo Spritz sous le soleil, ça sentait l’opération masterclass après avoir gelé ses miches généreuses au Canada pendant des siècles. Mauvais plan malheureusement, tout le monde a vu que Lowry était plus à la traîne que Chronopost en plein Black Friday, et c’est Pat Riley en personne qui lui a concocté son programme de vacances. Résultat ? Le meneur vétéran a été envoyé à Villeneuve d’Ascq pour tafer pendant deux mois. On va pas se mentir, c’est le lieu idéal pour se reprendre : y’a rien à faire là-bas, tu pousses uniquement de la fonte et tu manges des briques rouges au goûter. Bon app frérot.

Jimmy Butler

On change pas une équipe qui gagne, Jimmy Buckets a donc souhaité utiliser cet été pour bosser, bosser et bosser encore. C’est comme ça qu’il est devenu All-Star, c’est comme ça qu’il restera jusqu’au bout. Ce qu’on ne savait pas, par contre, c’est que Butler était également sur le tournage de Sister Act et qu’il incarnait le rôle principal. Dans une reconversion totale et inattendue, l’arrière du Heat montre qu’il a plus d’un tour dans son sac et que la liste devrait continuer encore à nous étonner. Joueur de basket, marchand de café, bonne soeur prof de chorale, manquerait plus qu’il murmure à l’oreille des loups apeurés et la boucle serait bouclée. Sortie prévue le 24 octobre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jimmy Butler (@jimmybutler)

Bam Adebayo 

Vous pouvez aller checker le compte Insta d’Adebayo, on est sur un registre très calme et sérieux concernant l’intérieur du Heat. Maillot noir sur les épaules, du-rag sur la tête, quelques matchs d’exhibition histoire de garder la forme, manquerait plus qu’Avon débarque avec un gun dans le slibard et on se croirait dans les premières saisons de The Wire. Plus sérieusement, Adebayo a dit qu’il souhaitait être plus agressif en attaque la saison prochaine, et c’est tout ce qu’on lui souhaite car un bestiau pareil avec l’agressivité d’un lamantin en attaque, ça la fout vraiment mal.

Dewayne Dedmon

Pour la huitième année de suite, ce pauvre Dedmon est obligé de passer l’été par la case administrative. Bah oui, ça commence à bien faire au bout d’un moment. À force de recevoir les feuilles de santé de Dwyane Wade, les remboursements URSAF de Dwayne Bacon et les factures de Dwane Casey, le pivot du Heat va finir par péter un câble. Quand on lui a dit que Dewan Hernandez allait peut-être faire son retour en NBA, on a failli le perdre. Allez, courage l’ancien, et oublie pas de prendre ton coupon avant de t’asseoir.

Victor Oladipo

Nouvel album à venir pour Victor Oladipo ? C’est pas très honnête de notre part, on aurait pu vous envoyer des posts Insta de Totor à l’entraînement, qui se défonce pour réaliser un grand comeback en NBA, mais les légendes subliminales avec des citations trouvées sur le site Evene, ça va deux secondes. Le travail paie toujours, reste celui que tu es. Ou encore : les limites ne sont qu’un opercule sur le toit d’un pot de Nutella. Et l’inévitable : je vais leur prouvé, à ces haters, qu’ils avez tort. On souhaite à Oladipo un vrai et beau retour en forme, et on ira checker Spotify à la reprise, pour le plus grand bonheur d’Erik Spoelstra.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Victor Oladipo (@victoroladipo)

Duncan Robinson 

Est-ce que quelqu’un en a quelque chose à foutre de ses vacances ? Je pose sincèrement la question.

Tyler Herro

Si vous n’avez pas été chez l’ophtalmo depuis quelques temps et vous souhaitez calibrer les contrastes et saturations dans vos rétines, n’hésitez pas à faire un tour sur les réseaux sociaux de Tyler. Nouveau tatouage sur les pecs, quelques gros muscles supplémentaires, l’arrière est prêt à faire du sale sur les parquets. Mais mais mais, attention à ne pas oublier de qui on parle, et donc de Hero la fashionista. Du rose, du bleu, des grands survêtements bordeaux et des maillots anthracite, c’est avec le contenu de Tyler qu’on règle les télés 5K en ce moment chez Boulanger. En espérant voir un nouveau beau contrat tomber, parce que c’est pas avec l’argent du gel Vivelle Dop Extrême qu’il va continuer à se balader en jet privé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tyler Herro (@nolimitherro)

Caleb Martin 

On sait même plus qui est où, mais vraiment. La dernière fois, un pote a croisé Caleb à Charenton, alors que c’était Cody Martin. Et l’autre jour, c’est pas mon cousin qui fait un grand workout à Evry avec Cody alors que c’était Caleb. On les a jamais vus dans la même pièce, et ça continue à nous faire croire qu’ils ont évolué sous le même maillot à Charlotte. Oui bien sûr.

Max Strus

Si vous n’êtes toujours pas au courant, sachez que Max Strus est devenu la nouvelle égérie du catalogue La Redoute. Vous ne nous croyez pas ? Regardez cette dernière photo, récupérée sur le compte Instagram du joueur, que vous avez tous déjà vue dans le magazine de vos daronnes préférées posé dans les toilettes. Regard de beau gosse, double bracelet, petit jean et pose de dragueur, Maxime c’est le prochain candidat phare de Mariés au premier regard et vous l’aurez lu ici en premier. En espérant qu’il aura plus de chances que les génies qui sont partis se viander à Gibraltar cette saison. On attend le tatouage fleur + barbelés sur le poignet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Max Strus (@maxstrus)

Gabe Vincent

Rien de particulier à signaler pour Gabe, qu’on a vu de passage en Summer League avec ses potes et qui a traîné à Los Angeles ces derniers jours. Pas de quoi en faire un post Bleacher Report pour autant, avec des emojis yeux pour dire qu’il va rejoindre les Lakers. Y’a bien un paquet de gens qui passent leurs vacances à Saint Tropez chaque été, et c’est pas pour ça qu’on va dire qu’ils vont signer à l’Étoile Football Club Fréjus de Saint-Raphaël. Faut réfléchir avec autre chose que ses pieds, ou ses mains en l’occurence.

Omer Yurtseven et Nikola Jovic

Aucune nouvelle d’Omer et Nikola depuis plusieurs semaines, ça commence à faire peur. Faut dire que les deux jeunots ont été lâchés en plein Miami avec budget illimité, une carte de membre du Heat et tout l’été à vivre sur place, et généralement ce genre de profil ça finit sur Netflix avec des documentaires en 6 parties défoncés en une session. Pas la meilleure idée de filer un aussi gros test à des Européens, c’est comme ça que ça finit par mal tourner.

Voilà pour ce petit tour du Miami Heat version mi-vrai mi-cerise. En espérant vous avoir donné de quoi rire et vous informer, n’hésitez pas à aller checker les comptes Instagram de chaque joueur. Car comme l’a dit une grande influenceuse un jour : Insta, y’a que ça de vrai dans la vie réelle. Allez la bise, et à bientôt pour la rentrée des classes en Floride.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top