Blazers

Les Blazers remportent la NBA Summer League 2022 : la jeunesse de Portland a gagné sa bague et Damian Lillard a liké ce post

Blazers Summer League 17 juillet 2022

Téma la bagouze, viens on la montre à Damian.

Source image : NBA League Pass

Las Vegas, we have a winner ! Après leur victoire en 2018 grâce notamment à de jeunes Anfernee Simons ou Zach Collins, les Blazers ont donc récidivé en 2022, en terminant avec un bilan de 5-1 et surtout cette belle victoire en finale face aux Knicks. A la reprise une partie du roster de Chauncey Billups sera donc baguée, on en connait un qui va ruminer ça salement.

Les stats de cette finale de la Coupe du Monde intergalactique de Summer League c’est juste ici

Cette Summer League 2022 avait commencé de la pire des manières pour les Blazers, avec la blessure à l’épaule du déjà trop souvent blessé Shaedon Sharpe, pick 7 de la dernière Draft. Dix jours plus tard une bande de tâcherons a finalement fait le taf avec sérieux, s’appuyant sur quelques cadres déjà rompus aux joutes de la NBA et sur un autre rookie, pas celui qu’on attendait mais pas celui dont on parlera le moins cette saison. Le match de la nuit ? Auteuil, Neuilly, Passy, c’était pas du gâteau. Une équipe de New York elle aussi draftée par un brelan de sophomores qui écrasait quasiment tout sur son passage jusque-là (Miles McBride, Quentin Grimes et Jericho Sims), mais cette nuit ce sont bien les coéquipiers du pas du tout légendaire Didi Louzada qui ont fermé le couvercle de ce bracket 2K22. Les héros de la soirée ? Hum, plus ou moins les mêmes que depuis la fin de semaine dernière. Brandon Williams tout d’abord, plus de 10 pions de moyenne la saison dernière en NBA dans le marasme local, et qui s’est éclaté en finale comme il s’est éclaté tout au long de cette colonie de vacances au pays du jeu. Keon Johnson est pour sa part passé un peu à côté de sa finale mais soyez sûr que ce souvenir n’entrera pas dans la famille des impérissables, un peu comme un Saint-Marcellin laissé en plein soleil sur une terrasse. Le troisième leader de la bande ? Trendon Watford, dominateur ce soir et d’ailleurs récompensé avec le Limoncello par le trophée de MVP de cette finale de Summer League, et un trophée reste un trophée.

Nos coups de cœur de la nuit ? Ce grand gaillard de Kyle Alexander tout d’abord, un peu tout l’inverse de Luka Garza car doté de talent, pivot passé le temps d’un instant par le Heat en 2020 mais surtout parti rouler sa bosse deux ans depuis, en Espagne notamment. De la défense ce soir en sortie de banc et même quelques moves en attaque, cher Kyle j’espère qu’on se recroisera à l’occasion. Un autre que l’on devrait beaucoup recroiser d’ailleurs… Jabari Walker. Drafté en fin de second tour par les Blazers, le gamin aura sorti dans sa globalité une Summer League de grande qualité et sa finale va dans ce sens avec un double-double aussi solide que le garçon fait plaisir à voir jouer. De la grosse bâche avec regard destructeur ensuite, des shoots du parking clairs comme de l’eau de roche et des skills déjà bien sortis de l’oeuf, Monsieur Jabari on a envie de vous recroiser très vite, on a envie de vous recroiser dès demain.

Les Knicks  auront bien tenté un retour miraculeux de type Casa de Papel, la logique l’a emporté et ce soir la logique se nommait Trail Blazers from Portland. Les Blazers qui succèdent aux Kings, qui succédaient pour leur part aux Grizzlies, qui succédaient donc eux-même aux Blazers, on l’a dit plus haut et il faudrait suivre un peu. Deux trophées en quatre étés pour Portland, on peut donc presque dire que les Blazers sont les Warriors mais du mois de juillet, et on espère que ça satisfera au moins Damian Lillard, lui qui rêve toujours de sentir l’odeur d’une bague et qui pourra désormais littéralement sentir celle de Didi Louzada.

La note de fin est jouée, et elle aura donc été jouée par les Blazers. La suite ? Un mois… étrange pour les fans français de NBA, un mois synonyme d’interaction sociale et de sommeil à échelle humaine. Et vous savez quoi ? Ça va faire bizarre, mais c’est une très bonne nouvelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top