Knicks

Le père de Jalen Brunson rejoint les Knicks : pour rappel l’arrière des Mavs est agent libre cet été, vous en faites ce que vous voulez

Jalen Brunson 5 mai 2022 Knicks

Le papa de Jalen devient assistant coach aux Knicks… ou plutôt recruteur ?

Source image : NBA League Pass

Si les Finales NBA battent leur plein après le gros Game 1 de jeudi soir, l’été arrive vite et la Free Agency sera évidemment à suivre de près comme chaque année. Parmi les gros poissons à aller pêcher ? Jalen Brunson, dont le papa vient de rejoindre les… Knicks. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ceux qui suivent la NBA depuis au moins deux décennies ont probablement déjà entendu le nom de Rick Brunson. De la fin des années 1990 à la première partie des années 2000, le père de Jalen était lui-même joueur NBA malgré le fait qu’il n’ait pas été drafté en 1995. Il a notamment porté le maillot des Blazers, des Knicks, des Bulls, des Clippers et des Rockets, sans jamais vraiment se faire une vraie place dans la Ligue. C’est ensuite en s’asseyant sur les bancs qu’il est resté en contact avec la NBA, lui qui a pris le costume d’assistant coach à Denver, Chicago, Charlotte et Minnesota. Et chez les Bulls comme chez les Wolves, il évoluait aux côtés d’un certain Tom Thibodeau, coach des Taureaux (2010-15) puis des Loups (2016-19). Aujourd’hui aux Knicks, Tom est sur le point de retravailler avec Rick (selon SNY), qu’il connaît depuis que ce dernier a porté les couleurs de New York (2000-01) et Houston (2006) quand Thibodeau était lui-même un assistant coach. Autant de connexions qui nous laissent penser que cette arrivée de papa Brunson n’a rien à voir avec le statut de son fils Jalen, agent libre cet été. D’après l’insider Marc Stein, Thibodeau était intéressé par une venue de Rick dès le moment où il a pris les commandes des Knicks en 2020, et les Mavericks ne sont aujourd’hui pas inquiets concernant l’impact de cette arrivée sur le futur de leur arrière.

Mais forcément, impossible pour nous de ne pas faire le lien. On sait que les Knicks – désireux de rebondir l’an prochain après la campagne très décevante de cette année – sont intéressés par le profil du joueur de Dallas, qui peut théoriquement signer là où il le souhaite étant donné que son contrat se termine et que les Mavs ne peuvent pas s’aligner en cas de départ. Un scénario que veut éviter le proprio des Mavs Mark Cuban, qui a rappelé suite à l’élimination de son équipe en Finales de Conférence Ouest que la franchise texane peut offrir plus de dollars que n’importe qui à Brunson. Pour info, Dallas a l’avantage de pouvoir proposer un deal sur cinq ans à Brunson à la Free Agency, tandis que les autres franchises NBA souhaitant le voir déménager sont limitées à quatre. Combien peut-il obtenir sur son prochain contrat ? Vu ce que Jalen a montré sur l’intégralité des Playoffs (21,6 points, 4,6 rebonds, 3,7 passes, plus de 46% de réussite au tir), il débarquera à la table des négociations avec pas mal d’arguments et pourrait viser – si l’on en croit les bruits de couloir actuels – dans les 20 à 25 millions de dollars en salaire annuel. Comme le souligne Marc Stein, à l’heure de ces lignes les Knicks ne sont pas en position financière pour offrir un tel contrat à Brunson, à moins de passer par la case sign-and-trade.

Dans leur volonté de bien entourer Luka Doncic et après le superbe parcours des Playoffs NBA 2022, les Mavericks vont faire le nécessaire pour convaincre Jalen Brunson de prolonger son aventure dans le Texas. Et Rick aux Knicks ou pas, on serait honnêtement assez surpris de voir Jalen faire ses valises cet été.

Source texte : SNY, Marc Stein

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top