Sixers

James Harden prêt à sacrifier des dollars cet été ? Zoom sur le sujet épineux de la prolongation de contrat du Barbu

Théoriquement, Harden peut obtenir 270 millions de dollars sur cinq ans. C’est beaucoup vous trouvez pas ?

Source image : NBA League Pass

Actuellement en pleine bataille avec la redoutable défense du Heat, James Harden doit prouver qu’il peut encore porter une équipe sur ses épaules pendant que Joel Embiid est à l’infirmerie. C’est non seulement vital pour les Sixers mais c’est potentiellement important aussi pour le Barbu, dont la fin de contrat approche.

Le sujet de l’extension de contrat de James Harden n’est peut-être pas à la une actuellement étant donné que Philadelphie est encore en course en Playoffs, mais il va vite le devenir quand les Sixers se feront éliminer par le Heat dans les jours à venir (sorry Philly, on n’y croit pas…). Pour rappel, le Barbu arrive au bout de son contrat cet été et il pourra alors soit prolonger sur le long terme, soit prendre sa player option à plus de 47 millions de dollars pour la saison 2022-23, soit être agent libre. Sur le papier, Harden peut demander un contrat max allant jusqu’à 270 millions de billets verts sur une durée de cinq ans, le genre de deal qui peut donner des sueurs froides à n’importe qui quand on voit le déclin de l’ancien MVP de 32 balais cette année. À n’importe qui, ou à n’importe qui ne se nommant pas Daryl Morey ? Connaissant la bromance qui existe entre le boss des Sixers et l’arrière de Philly depuis leur relation commune à Houston, c’est à se demander si Morey ne va pas craquer devant la belle barbe de Ramesse. Daryl ne voudrait quand même pas vexer son chouchou, surtout qu’il a misé sur lui pour mettre fin à l’interminable saga Ben Simmons.

Cependant, ce scénario pourrait en fait ne pas se présenter au final car si l’on en croit Sam Amick de The Athletic, Harden serait prêt à faire des sacrifices financiers cet été en prenant un contrat inférieur que le maximum. On ne sait pas de combien, on ne sait pas non plus si ce sera un contrat plus court, mais c’est ce qu’aurait laissé entendre le Barbu dès son arrivée à Philly en février dernier.

On a envie de dire tant mieux pour les Sixers, qui ont déjà sécurisé Joel Embiid au prix fort jusqu’en 2027 (200 millions de dollars sur quatre ans) et qui possèdent toujours Tobias Harris à 40 millions la saison jusqu’en 2024. Et puis n’oublions pas la future extension de Tyrese Maxey dont il faudra également s’occuper le moment venu. Si on n’a pas envie d’enterrer trop vite James Harden, ce dernier semble assez clairement avoir dépassé son prime si l’on se base sur ses performances cette saison, et notamment sur ses Playoffs 2022 où on le voit mal porter les Sixers sur son dos sans Jojo blessé. On n’est donc pas dans une situation où le bonhomme va arriver à la table des négociations avec le plein de confiance, d’autant plus qu’il sera mal placé pour faire pression sachant qu’on ne voit pas quelle franchise serait prête à lui offrir le pactole ultime aujourd’hui. Au final, on a l’impression qu’Harden et les Sixers vont trouver en quelque sorte un accord à l’amiable pouvant convenir à la fois au joueur et à la franchise. Comment est-ce que ça va se traduire ? Par quels chiffres ? Il faudra attendre quelques semaines pour le savoir. En attendant, Ramesse serait bien inspiré de step-up face au Heat car sinon les Sixers partiront encore en vacances prématurément. Lors de la défaite du Game 1 à Miami, Harden a terminé avec seulement 16 points à 5/13 au tir et il n’a toujours pas marqué plus de 22 unités dans ces Playoffs 2022. Mais possède-t-il encore les capacités pour faire mieux que ça ? Pas sûr du tout.

La prolongation de James Harden durant la prochaine intersaison ressemble à un sujet épineux. Mais si le Barbu est effectivement prêt à faire des sacrifices, ça passera mieux car il semble assez clair que le prolonger pour 270 millions sur cinq ans est une très mauvaise idée. Dossier à suivre.  

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top