Celtics

Jayson Tatum a mis le couvercle sur son incroyable série : 29 points à 9/16 au tir, le dernier acte d’une domination qui fera date

Jayson Tatum 26 avril 2022

MVP du premier tour ça existe ?

Source image : NBA League Pass

Il ne pouvait pas en être autrement, car Jayson Tatum avait tellement dominé les trois premiers matchs de cette série qu’il n’allait clairement pas passer à côté de ce petit délice. De quel délice parle-t-on ? Du fait d’avoir été le principal instigateur du sweep des Celtics face aux Nets, d’avoir mis Kevin Durant dans un pochon et, accessoirement, d’avoir choqué l’ensemble de la planète basket. C’est ça le Jayson Tatum de 2022 ? Oui ? Eh bien ça fait très peur.

Il se dégage de cet homme une impression de facilité, de sérénité. De l’adresse, des sourires, les bons choix. Les efforts, le footwork, et une constance dans sa production devenue aussi linéaire que ses contours. Incroyable série de Jayson Tatum, une série de MVP en attaque, une série passée à défendre magnifiquement, aussi, sur le meilleur attaquant de la planète, faisant parfois passer cette personne pour un mec surcoté et on vous jure que c’est vrai.

Cette nuit ? Le père de Deuce n’a absolument rien forcé, laissant tout d’abord Grant Williams profiter des Grant Espaces, tout en s’occupant – again – de la garde rapprochée de KD. Puis sans que l’on s’en rende compte et c’est la marque des grands, JT a fait gonfler tranquillement son compteur points, jusqu’à un money time dont il a failli être le héros. Pourquoi failli ? Car son abattage défensif et la roublardise de Goran Dragic ont conduit à lui faire faire sa sixième faute à deux minutes de la fin du match, pire moment possible car le Snake des Nets commençait à surchauffer.

Avant cela Jayson nous avait en tout cas offert un enchainement so, so, so, so Tatum avec un récital de pas de danses face à Bruce Brown suivi d’un énorme rebond défensif pour relancer l’attaque, symbole de sa domination des deux côtés du parquet et de son statut de mâle alpha sur cette série. Fort heureusement après sa sortie, les copains feront le boulot sous ses yeux de gamin souriant, validant le travail de seize quarts-temps de très, très haut niveau.

29 points de moyenne sur la série et une match-up remportée face à Kevin Durant ? On ne sait pas trop ce que vous avez fait depuis dix jours mais il semblerait que Jayson Tatum vive une meilleure vie que la vôtre. La suite c’est désormais quelques jours de repos et un probable Game 1 de demi-finale de Conférence en fin de semaine face à un autre genre de zozo, Giannis Antetokounmpo, pour l’acte II d’une pièce pour l’instant jouée à la perfection par Jayson Tatum. MVP du premier tour des Playoffs ça n’existe pas, mais si la distinction apparaissait on pense savoir qui ouvrirait le palmarès.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top