Mavericks

Luka Doncic a fait son grand retour : 30 points – 10 rebonds et à deux doigts d’être le héros du match, le mollet va bien merci pour lui

À 40 secondes près, Luka signait une véritable masterclass…

Source image : NBA League Pass

Luka Doncic était considéré comme incertain pour le Game 4 à Utah, mais il y avait de l’optimisme concernant son retour sur les parquets ce samedi. Et effectivement, le phénomène slovène a répondu présent et pas qu’un peu : 30 points, 10 rebonds, 4 passes, et à deux doigts de prendre le costume de héros, ça va le mollet va bien visiblement.

Jouera ? Jouera pas ? C’est la grande question qui entourait le Game 4 à Salt Lake City entre le Jazz et les Mavs. Et finalement, à 21h01 précises, la nouvelle est tombée : Luka Doncic is back ! Boum, grosse nouvelle pour les fans de Dallas même si on se posait forcément quelques questions sur le temps de jeu du Slovène et ses capacités physiques après deux semaines d’absence pour sa blessure au mollet. L’idée pour la bande à Jason Kidd, c’était notamment de tester sa superstar en sachant pertinemment qu’une défaite dans cette quatrième manche ne serait pas dramatique étant donné que les Mavs avaient déjà réussi à récupérer l’avantage du terrain dans le Game 3. Mais assez vite, Luka a recommencé à faire du Luka pour le plus grand bonheur de la fanbase de Dallas. Première chose qu’on remarque : niveau mobilité ça bouge plutôt bien. La blessure au mollet ne semble pas trop gêner un Doncic qui retrouve assez rapidement ses sensations. Deux paniers dans les trois premières minutes de la rencontre, c’est bon tout le monde a compris qu’il est de retour. Au bout des 24 premières minutes, il en est à 14 points malgré la grosse intensité défensive d’une équipe du Jazz enfin décidée à hausser le ton dans sa moitié de terrain. Si on était curieux de voir la forme de Doncic pour son retour, le scénario est plutôt prévisible : Utah fait le boulot car dos au mur devant son public, Luka reprend ses marques, les Mavs ont besoin d’un petit temps d’adaptation pour changer de mode, bref normal quoi.

La suite ? Dallas revient des vestiaires avec les couteaux aiguisés pour réaliser un gros run et faire transpirer le Jazz. Comme vous pouvez l’imaginer, Luka n’est pas étranger à ça mais c’est surtout un bel effort collectif qui permet aux Mavs de recoller au score, et accessoirement de préparer le terrain à Doncic pour crucifier Utah pour son retour. C’est écrit. Et le scénario imaginé se réalise. Luka Doncic se transforme en Luka Magic : petit fadeaway, petit floater, pas de doute le Slovène veut briser des cœurs. Certes, de l’autre côté il est (enfin) visé par Donovan Mitchell et Cie mais cette fin de match semble appartenir à Mister Doncic. À 96-95 pour Dallas, Luka lâche un énorme step-back sur la tronche de Rudy Gobert pour donner quatre points d’avance aux Mavs avec 40 secondes à jouer. La légende du phénomène s’écrit sous nos yeux, Utah semble KO debout, et ça sent très fort le 3-1 pour Dallas avant un retour au Texas.

Oui mais non.

Visiblement l’histoire est trop belle pour être vraie. Donovan Mitchell lâche un lay-up dans la foulée avec faute de Luka, Dwight Powell réalise le meilleur choke job de sa carrière aux lancers-francs, Spida trouve Rudy pour un alley-oop à haute portée symbolique, et les Mavericks foirent complètement leur ultime possession. Le Jazz s’en sort miraculeusement, la clim de Luka laisse place à l’ambiance ultra chaude de la Vivint Smart Home Arena. Dommage…

Luka Doncic est passé à quarante secondes d’un retour mémorable. Mais même si la déception domine forcément dans le camp de Dallas au vu du scénario du Game 4, la bonne nouvelle c’est que le Slovène semble bien en jambes malgré son absence. Avec un Luka à ce niveau et l’avantage du terrain pour les Mavs dans cette série au meilleur des trois matchs désormais, on peut avoir confiance dans le Texas.

Le match de Luka en quelques tweets inspirés

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top