Pelicans

Officiel : les Pelicans et les Spurs s’affronteront lors du play-in tournament : en Louisiane ou au Texas, telle est la question

Pelicans Spurs

Petit match entre Pelicans et Spurs prévu dans une semaine… L’enjeu ? Une qualification en Playoffs, tranquille.

Source image : NBA League Pass

C’est désormais une certitude, on retrouvera les Spurs et les Pelicans en premier match du play-in tournament pour une chance d’accéder au Playoffs. Il reste ainsi moins d’une semaine aux deux équipes pour préparer le match d’une saison, et tenter d’aller chercher le précieux avantage du terrain. On se fait un teasing de cette affiche, c’est parti ! 

« Salut mon pote ! ». C’est certainement sur ces mots de Michel Drucker que les Pelicans et les Spurs ont dit au revoir aux Lakers, désormais en vacances après leur défaite contre les Suns en fin de nuit. On aura ainsi le droit à une belle affiche de play-in entre deux effectifs basés sur le collectif, paraît même que le Collectif Métissé chantera à la mi-temps du match, téma le symbole. Bon on plaisante, mais s’il existait un univers parallèle dans lequel cela devait arriver, il serait toujours impossible de savoir dans quelle salle le show aurait lieu, car les deux équipes sont au coude à coude en matière de bilan. 35-44 pour les Pelicans, 34-45 pour les Spurs, et encore trois matchs de régulière à jouer de chaque côté pour aller chercher le droit de disputer cette finale avant l’heure à la maison. On rappelle en vitesse que San Antonio possède le tie breaker sur les Pelicans. Kézako ? Et bien les hommes de Gregg Popovich sont assurés de jouer ladite rencontre chez eux en cas d’égalité de bilan avec NOLA d’ici quelques jours.

Et dans le basket, ça va donner quoi mon cher Jamy ? Comme dit plus haut, les deux adversaires du Play-in ont tous deux une force basée sur le collectif. Pour autant, il faudra compter sur des profils comme celui de C.J. McCollum pour la Nouvelle-Orléans. Un garçon qui a l’expérience des matchs couperets, capable de prendre feu sur une rencontre (coucou les Nuggets) et d’écœurer la défense adverse ? Les Pels cracheront pas dessus. Derrière, Brandon Ingram et Jonas Valanciunas assurent une forte polyvalence et sont tout à fait capables de prendre le jeu pour eux si le besoin s’en fait ressentir. Ajoutez à cela un Herb Jones très sympathique, des rotations solides et vous avez à la fin une équipe très relou à jouer. En face, les Spurs ont également une équipe solide, et en voici la preuve : huit (!) joueurs tournent à plus de dix unités de moyenne cette saison, un véritable avantage car la menace viendra par conséquent de partout. C’est du Popovich pur jus, et justement Popovich, c’est l’arme principale de cette équipe. On parle de 22 saisons de suite en Playoffs, de cinq titres étalés sur trois décennies… Le moins que l’on puisse dire, c’est que le monsieur est expert dans l’art de gérer des matchs à tension maximale. Les Pels ne seront jamais à l’abri d’un système exotique sorti du placard à ménage de la salle. Dans tous les cas, ça sera un match qui s’annonce déjà immanquable, alors dès qu’on aura la date, on la placarde en gros sur le frigo et on prépare une cafetière.

Oh la belle rencontre que la NBA va nous offrir d’ici une semaine ! Que ce soit sous le soleil texan ou dans les marécages de Louisiane, ce duel promet d’être acharné et épique, alors comme vous l’avez compris, c’est du must see. On se retrouve dans quelques jours, d’ici là, restez connectés pour avoir les dernières infos ! 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top