Bucks

Giannis Antetokounmpo dégoûte les Hawks : 43 points à 15/22 au tir, la définition du mot indéfendable

Giannis Antetokounmpo qui dégoûte les Hawks 10 mars 2022

Quand t’y peux rien.

Source Image : NBA League Pass

Sixième victoire de suite cette nuit pour les Bucks, face à des Hawks qui n’auront jamais trouvé la solution anti-Giannis. Peut-être bien parce qu’elle n’existe pas, tiens.

Les stats maison de la nouvelle gloutonnerie freakienne c’est juste ici

Les Bucks restaient donc sur cinq victoires de suite et accueillaient les Hawks pour un remake des Finales de Conférences 2021. O quelle surprise, Giannis Antetokounmpo a encore joué au monstre maison en commençant le match avec 17 points dans le premier quart-temps, et face à l’insaisissable Grec les Hawks prennent d’ailleurs l’eau rapidement et finissent le quart avec onze points de retard. Après la courte pause, Khris Middleton et Bobby Portis prennent le relais avec respectivement 13 et 14 points dans le second quart, le second confirmant que le Big 3 made in Wisconsin est peut-être bien devenu cette saison un joli Big 4. Le dawg finit sa première mi-temps avec 19 points, soit autant que Giannis, et malgré les bons passages de De’Andre Hunter, Kevin Huerter et Danilo Gallinari, Atlanta ne parvient pas à stopper les assauts des Bucks et l’écart continue d’augmenter.

On ne sait pas ce qu’a pu dire Nate McMillan dans les vestiaires mais ça devait ressembler à un « Sortez-vous les doigts bande de bouffons », parce que dès le début du troisième quart les Hawks affichent un tout autre visage. Menés par un Trae Young enfin impactant avec 12 points et 3 assists dans la période, les joueurs de Georgie remontent leur déficit et reviennent à 7 petits points des Bucks, incapables de marquer le moindre panier du parking. Pas inquiet pour un sou, le MVP des Finales 2021 continue pour sa part son chantier en inscrivant 12 points dans le quart, amenant son compteur à 31 points à ce moment-là du match. Dès le début du dernier acte, Giannis prend son équipe sur ses larges épaules et va assurer la win en marquant de nouveau 12 points dans le dernier quart. 17 + 2 + 12 + 12 = 43, le compte est bon et vive la Haute-Loire. Jrue Holiday est également déterminant, puisqu’il aura défendu tout le match sur Ice Trae qui finit la rencontre avec 27 points et 11 assists mais le souffle de Jrue dans la tête pour quelques jours. Giannis ? On a compris hein, le gazouze était complètement indéfendable cette nuit et a donc terminé sa promenade avec 43 points, 12 rebonds, 5 assists et 1 interception à 15/22 au tir, à se demander comment les Hawks ont réussi à finir le match tellement l’autre monstre les a dégoûtés.

Sixième victoires de suite pour Milwaukee. Après une première partie de saison en claquettes-chaussettes, les Bucks préchauffent et quand ils allument le moteur ils ne le font pas à moitié.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top